Burkina: Les gendarmes convoquent le chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, après son discours de nouvel an


Les Burkinabé s'interrogent encore sur le mobile de la convocation par la gendarmerie de l'opposant Zéphirin Diabré

Le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) du Burkina Faso, Zéphirin Diabré, est convoqué à la gendarmerie, a annoncé l’intéressé, dimanche à Ouagadougou, en marge de l’enregistrement de son message de nouvel an, selon l'information livrée par le confrère Apanews.

M. Diabré avoue ignorer  la raison la raison de sa convocation, mais dit vouloir se rendre à  la gendarmerie le mardi prochain (après la fête de nouvel an, demain lundi 1er janvier, Ndlr) pour répondre.

Cette convocation du CFOP suscite, sur les réseaux sociaux, des commentaires divers. Certains  internautes font le lien avec la récente interpellation de l’ancien ministre de la Sécurité, Auguste Denise Barry, soupçonné de «tentative de déstabilisation du Burkina Faso».

D’autres pensent que c’est plutôt lié à la plainte déposée par Zéphirin Diabré,  en tant que Chef de file de l’opposition, contre le ministre de la sécurité, Simon Compaoré, pour "détention illégale d’arme de guerre". 

En tous les cas, les uns et les autres attentent impatiemment la suite de cette affaire pour  se situer. 

Le Chef de file de l’opposition politique burkinabè, Zéphirin Diabré, par ailleurs président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a enregistré, ce dimanche, vers la mi-journée, son message de nouvel an.


En savoir plus ici

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte