Gabon: Un mouvement panafricain salue les actions d'Ali Bongo


DR

Le président du JASABO (Jeunesse Africaine de soutien aux actions du Président Ali Bongo), Franck Koffi a animé une conférence de presse le lundi 22 janvier 2018, dans un réceptif hôtelier de la commune du Plateau. Il s’agissait pour lui, de présenter le bilan des actions de développement du Président Ali Bongo.

«Dans ce contexte difficile que traversent les pays avec la chute du prix du baril du pétrole, ce grand dirigeant a relevé l’économie de son pays et a su la diversifier», a dit en substance, Franck Koffi. Le jeune leader panafricain a égrené le chapelet de réalisations de son ‘’mentor’’qui de son point de vue, reste élogieux. En témoigne, dira-t-il, la récente inauguration du port international d’Owendo.

«Le Président Ali Bongoa inauguréle samedi 14 octobre 2017, le port international d’Owendo qui offre une nouvelle porte maritime au Gabon en accélérant les échanges et créé des milliers d’emplois», a-t-il indiqué. Par la suite, Franck Koffi a parlé des projets antérieurs du Président Ali Bongo dont notamment, la mise en place«du centre métallurgique de Moanda, le projet de graine dans le secteur agricole, 8000 emplos ont été créés sur les sites de l'exploitation des palmerais de Bitam, Kango et Mouila ; ce qui fait du Gabon le pays d'Afrique detenant la plus grande plantation (palmerais) en terme d'hectares sur le continent.

Poursuivant, il a salué le plan stratégique ‘’Gabon émergent’’, catalyseur et socle du Gabon moderne, qui dira-t-il, est en train de porter ses fruits par la revalorisation de 25% de la bourse d’étude et l’augmentation des allocations familiales CNAMGS. « Plus d'un million de gabonais sont assurés à la CNAMGS, confie-t-il. A l’actif du bilan d’Ali Bongo, il fait remarquer également, l’augmentation de la grille salariale du secteur public sans oublier la construction de logements sociaux au profit des gabonais modestes. Si la route précède le développement, Franck Koffiavance que la Président Bongo a doté la quasi-totalité des grandes agglomérations du Gabon d’infrastructures routières.

«On peut noter pour l’essentiel que : De 2010 à 2015, 4579 milliards de Fcfa ont été investis dans l’économie nationale. On est passé de 900 km en 2009 à 1572 km en 2016, soit une augmentation du tronçon routier de près de 700 km en parlant des infrastructures routières», se réjoui-t-il.Au plan sanitaire, «Ali Bongo a doté son pays de maternités, de dispensaires, d’un centre hospitalierà Angondjé et l’institut de cancérologie de Libreville qui ont relevé le plateau sanitaire du Gabon», avoue-t-il. Enfin, Franck Koffi a invité tous les gabonais à l’union sacrée autour de leur Président car le Président Ali Bongo est une chance pour le Gabon en particulier et pour l’Afrique en général. 

David YALA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte