Ouganda : Une nouvelle taxe sur le « commérage »


Le commérage est désormais passible au paiement d’une amende en Ouganda.

Les citoyens ougandais disposant de compte sur plus de cinquante réseaux devront désormais s’acquitter du paiement d’un impôt quotidien d’un montant de 200 shilling soit environ 30 F Cfa. L’Ouganda vient de trouver la solution pour mettre fin à une question « sociale ». Le pays a en effet mis en place une taxe qui devrait permettre de lutter contre le commérage du mois sous sa forme électronique. Les réseaux sociaux sur lesquels les citoyens se rendent pour échanger « commérages et mensonges », selon les termes du président Yoweri Museveni, rentrent ainsi dans la liste des « impôts sur le péché ».

Si le montant de la taxe peut paraitre faible, son institution pourrait avoir un réel impact sur le coût de la connexion internet pour les bas revenus en l’augmentant de plus de 10%. Un montant correspondant déjà à 40% du salaire mensuel moyen des ménages modestes. Comment se fera donc la mise en œuvre de cette mesure ? La taxe sera directement prélevée par les compagnies de téléphone.

Source: Lemonde

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte