Affaire Alexandre Benalla : L'ex-collaborateur de Macron dans la merde

Il disposait d'avantages non inhérents à sa fonction

Alexandre Benalla ex-collaborateur de Macron est en garde à vue et risque de perdre à la fois son boulot et ses privilèges.

Mit en garde à vue, après la diffusion de la bastonnade qu’il a infligé à un manifestant lors des événements du 1er mai 2018, Alexandre Benalla risque de perdre son boulot ainsi que tous ses avantages. En effet, l’Elysée a engagé une procédure de licenciement.

Aussi, ce proche collaborateur de Macron bénéficierait de plusieurs privilèges dont il n’avait pas droit en tant que chargé de mission du président français.

C'est le cas du port de brassard de policier alors  qu’il ne l’est pas. A ce sujet, une enquête a été ouverte pour « usurpation de fonctions» et « usurpation de signes réservés à l’autorité publique»

Aussi, Benalla disposait d’une voiture équipée d’accessoires policiers. Selon le site bfmtv.com ce sont de nouveaux dispositifs des voitures utilisées par  la hiérarchie de la police. Il aurait aussi bénéficié d’une voiture de fonction avec chauffeur.  Alexandre Benalla disposerait d'un logement à Paris, à une dizaine de minutes en voiture de l'Elysée.

 

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte