Présidentielle et législatives au Zimbabwe : Mugabe souhaite la défaite de son ancien parti

« Je ne peux pas voter pour la Zun-PF »

À la veille des élections présidentielle et législatives au Zimbabwe, l'ancien dictateur Robert Mugabe a déclaré, le dimanche 29 juillet 2018, qu'il ne voterait pas pour Emmerson Mnangagwa et son parti, la Zanu-PF, qui l'ont écarté du pouvoir en novembre 2017.

L’ex-dictateur du Zimbabwe, Robert Mugabe, a la rancune tenace, à 94 ans. Chassé du pouvoir en novembre 2017 et remplacé par son ancien bras droit, Emmerson Mnangagwa, il appelle à voter contre son ancien parti, aux législatives et à la présidentielle du lundi 30 juillet 2018. « Pour la première fois, nous avons une longue liste d'aspirants au pouvoir…Je ne peux pas voter pour ceux qui m'ont mal traité, je ferai mon choix parmi les 22 autres candidats", a-t-il déclaré à Harare.

Mugabe a déclaré qu’il voterait pour le principal opposant d'Emmerson Mnangagwa, Nelson Chamisa, leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC).

Favori du scrutin, Emmerson Mnangagwa, 75 ans, doit néanmoins faire face à une opposition déterminée, emmenée notamment par le leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), Nelson Chamisa, 40 ans.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte