Pourquoi les propos de Macron sur Pétain choquent les Français : Du héro au traite, tout sur la vie du prédécesseur du Général De Gaulle au pouvoir


Le président français, Emmanuel Macron, marque son histoire en prenant le contre-pied de tous ses prédécesseur sur le cas Pétain

Le président français, Emmanuel Macron vient de surprendre le monde entier en décidant de rendre hommage au maréchal Pétain banni dans la mémoire collective des Français pour haute trahison, intelligence avec l’ennemi durant le nazisme en 1940. Qu’a fait l’ancien héro de la « bataille de Verdun »pour mourir ainsi dans les esprits ?

Sans doute, Beaucoup de Français s’y attendaient le moins, les propos tenus par leur président Emmanuel Macron à propos du maréchal Philippe Pétain le mercredi 7 novembre 2018.

En déplacement dans les Ardennes, le président français a jugé « légitime » de rendre hommage au maréchal Pétain, ce samedi 10 novembre 2018, aux Invalides, au même titre que les sept autres maréchaux de la Grande guerre. Pour Emmanuel Macron, le dirigeant du régime de Vichy avait été, pendant la Première Guerre mondiale, « un grand soldat », même s'il a « conduit des choix funestes » pendant la deuxième grande guerre. « Il a été un grand soldat, c'est une réalité. La vie politique comme l'humaine nature est parfois plus complexe que ce qu'on voudrait croire. (…) J'ai toujours regardé l'histoire de notre pays en face », a-t-il lancé sans sourciller le président Macron. De quoi effaroucher la mémoire de plus d’un en France, à commencer par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

La position du président français n’a pas du tout été bien appréciée dans l’opinion de son pays.

 

Hollande

                                                                                                       De François Hollande, ex-locataire de l'Elysée, en France, .......

Même les dirigeants politiques, à l’instar de son prédécesseur, François Hollande, se sont sentis heurtés par ces propos réveillant dans les mémoires la période Nazi et l’anti-sémitisme de la période de la guerre de 1939 – 1945. « L’Histoire n’isole pas une étape, même glorieuse d’un parcours militaire. Elle juge l’immense et indigne responsabilité d’un maréchal qui a délibérément couvert de son nom et de son prestige, la trahison, la collaboration et la déportation de milliers de juifs de France. », rétorque l’ex-pensionnaire de l’Elysée à son jeune successeur. Quand les Crif se dit « choqué », rappelant que l’ancien dirigeant du régime de Vichy a été, au nom du Peuple français, frappé d'indignité nationale lors de son procès en juillet 1945.

Mais, pourquoi cette levée de bouclier contre Macron ? Cela ne devrait étonner personne, car l’actuel président français est l’un des rares, sinon le premier à envisager d’honorer la mémoire de Philippe Pétain.

 

Charles de Gaulle

                                                                                                       ....au Général Charles De Gaulle, héro de la victoire de 1945 et successeur de Pétain, ....

Avant lui, Jacques Chirac, et surtout le Général De Gaulle, l’opposant direct à l’ex-chef du gouvernement en France, n’ont pas donné dans la dentelle quand il s’est agi de dépeindre cette mémoire souillée de l’ancien héro de la guerre de 1914 – 1918.

Mais au fait, qui est le maréchal Pétain ?

Né le 24 avril 1856, Henri Philippe Benoni Omer Joseph Pétain, Chef militaire, Général de l’armée nommé commandant en chef des forces françaises, est généralement présenté comme le « vainqueur de la bataille de Verdun » à la fin de la première guerre de 1914 – 1918. Auréolé d'un immense prestige au lendemain de la guerre, il va occuper plusieurs fonctions dont celui de ministre de la Guerre, d’ambassadeur jusqu’à l’éclatement de la guerre de 1939 - 45.

 

Chirac

                                                                                                       .... et même avec Jacques Chirac, tous gardent la même image du Maréchal Pétain....

C’est durant cette guerre que le vaillant soldat français, fait maréchal en 1918, va s’illustrer comme un collabo du Nazisme en capitulant devant l’Allemand Adolphe Hitler, estimant perdu à l’avance le combat. Pétain, favorable à l'armistice, contrairement au général de Gaulle favorable à la poursuite du combat dans le Conseil de défense de l'Empire, dirige jusqu'en juillet 1944, à Vichy, dans la zone occupée, au Sud-Est de la France, un régime déclaré « illégitime, nul et non avenu ». Une trahison que ne lui tolèrera pas la France une fois vaincu l’ennemi allemand. Jugé en juillet 1945, le maréchal Pétain est accusé de haute trahison pour intelligence avec l’ennemi et frappé d’indignité par la Haute Cour de Justice française. Ce vieillard de 89 ans verra sa peine de mort prononcée être commuée en emprisonnement à perpétuité par le nouvel héro, le Gal Charles De Gaulle, avant de finir ses jours le 23 juillet 1951, en détention, sur l’île d’Yeu où il est inhumé.

 

Pétain

                                                                                                      .... qui a fini à 96 ans, non plus comme un héro, mais un traite au dessein funeste

 

Près de 70 ans après, les Français garde encore en mémoire les derniers instants du maréchal Pétain. Des instants qualifiés de « funestes » par beaucoup et qui continuent de ternir la mémoire du héro de la première guerre.

Chaque année, la cérémonie d’hommage aux invalides n’a jamais pris en compte Philippe Pétain jusqu’à ce que Emmanuel Macron décide, enfin, et contre toute attente, de regarder finalement le verre à moitié pleine pour ce qui concerne le cas du vieux maréchal. De quoi soulever la polémique qui se mène actuellement au sein de l’opinion française.

F.D.BONY

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte