France/"gilets jaunes" : 80.000 policiers et gendarmes déployés pour la nouvelle journée de mobilisation samedi


80.000 policiers et gendarmes déployés pour la nouvelle journée de mobilisation des gilets jaunes ce samedi

Pour la neuvième journée de mobilisation des "gilets jaunes" prévue samedi en France, un important dispositif de sécurité va être déployé avec 80.000 policiers et gendarmes répartis sur l'ensemble du territoire, a rapporté vendredi la presse locale. 

Ce dispositif est sensiblement le même que celui du 8 décembre dernier, où 89.000 membres des forces de l'ordre avaient été mobilisés alors que les violences urbaines avaient atteint un seuil inédit. Plusieurs référents des "gilets jaunes" envisagent de se réunir à Bourges en raison de sa situation géographique centrale, à 250km de Paris, car c'est "une ville un peu moins connue des forces de l'ordre pour éviter qu'il y ait du 'nassage' (encerclement, ndlr) de fait, que la tension monte", a indiqué l'un de ces référents au site Konbini. 
Sur Facebook, 13.000 se sont dit "intéressés" pour se rendre à Bourges et 2.700 personnes ont confirmé leur venue, obligeant la ville à prendre des dispositions de sécurité particulières. Les horodateurs vont été retirés de l'hyper-centre de la ville et de nombreux lieux publics, dont la mairie et plusieurs jardins, seront fermés, alors que les illuminations de Noël ont été retirées de certains points de la ville, comme l'a indiqué le quotidien local Le Berry Républicain. La préfecture du Cher a indiqué que "ce rassemblement constitue un attroupement dangereux, présente des risques pour la sécurité des participants et organisateurs." De nombreux commerçants s'inquiètent de la manifestation qui devrait débuter vers 10h du matin avec une marche à travers la ville en début d'après-midi. 

"C'est l'inconnue quant au nombre de manifestants et sur la manière dont ça va se passer. Est-ce que ce sera pacifique ou est-ce qu'il y aura des débordements?", s'est interrogé le maire de Bourges, Pascal Blanc. Selon plusieurs médias, des "gilets jaunes" pourraient également se réunir à Paris et à Toulouse. Le 5 janvier dernier, près de 50.000 personnes s'étaient rassemblées dans toute la France, plusieurs heurts éclatant entre certains manifestants et forces de l'ordre.

Avec Xinhua

David YALA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte