Sénégal : Un imam et un élève soupçonnés de djihadisme libérés


10/04/2019
Sénégal : Un imam et un élève soupçonnés de djihadisme libérés
Poursuivi depuis 2013 dans une affaire de terrorisme, l’iman Boubacar Dianko a été acquitté ce mercredi 10 avril 2019 par la Chambre criminelle de Dakar.

Poursuivi depuis 2013 dans une affaire de terrorisme, l’iman Boubacar Dianko a été acquitté ce mercredi 10 avril 2019 par la Chambre criminelle de Dakar. Il était reproché au guide religieux d'être de connivence avec le Mujao, un groupe islamiste armé basé dans le nord du Mali.

Selon le président de la Chambre criminelle de Dakar qui s’est confié au confrère BBC, l'imam a été "acquitté de l'ensemble des faits" qui lui étaient reprochés, par défaut de preuves suffisantes pouvant attester de son affiliation au Mouvement pour l'unicité du jihad en Afrique de l'ouest (Mujao).

Arrêté à Kédougou, dans le sud-est du Sénégal, en janvier 2013, l'imam Dianko était poursuivi pour "association de malfaiteurs et atteinte à la sûreté de l'Etat en relation avec une entreprise terroriste". Le parquet avait requis la perpétuité pour lui, lors du procès du 27 mars dernier, devant le tribunal correctionnel de Dakar.

Le lycéen Saër Kébé, arrêté en mai 2015 pour "apologie du terrorisme et menaces" sur les réseaux sociaux contre les ambassades des États-Unis et d'Israël, a lui aussi été libéré après quatre ans de détention. Il a été condamné par le tribunal à trois mois de prison avec sursis.

 

 Maxime KOUADIO

1 | 2