Soudan : Le président Omar El Béchir arrêté par l’armée


Soudan : Le président Omar El Béchir arrêté par l’armée
Omar El Béchir n'est plus le président du Soudan

Le président soudanais, Omar El Béchir, a été arrêté ce jeudi 11 avril 2019, par l’armée, à Khartoum, après 3 mois de contestation des populations.

Omar El Béchir n’est plus le président du Soudan. Il a été arrêté, ce jeudi 11 avril 2019, par l’armée. Avec lui, plusieurs dirigeants du régime.

Depuis quelques heures, les populations attendaient dans la liesse « l’annonce importante » de l’armée. Et bien, le ministre de la Défense vient de faire cette annonce à la télévision d’Etat. Celui qui a dirigé le Soudan pendant 30 ans a été destitué et arrêté avec les principaux cadres du régime.

« J'annonce, en tant que ministre de la Défense, la chute du régime et le placement en détention dans un lieu sûr de son chef », a déclaré Awad Ahmed Benawf, avant d’annoncer la fermeture des frontières et de l'espace aérien jusqu'à nouvel ordre.

Awad Ahmed Benawf, a précisé qu’un conseil militaire va administrer le pays pendant une période transitoire de deux ans.

Né le 1er janvier 1944 à Hosh Bonnaga, Omar Hassan El Béchir a dirigé le Soudan de 1989 à 2019. Dans le cadre de la guerre du Darfour, il est accusé de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre par la Cour Pénale Internationale (CPI).

Pour rappel, les manifestations qui étaient, au départ, dirigées contre la hausse du prix du pain, se sont transformées, au fil du temps en contestations du régime du président Omar El Béchir.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte