Burkina Faso : Les avocats en colère, descendent dans la rue, voici ce qu'ils dénoncent


30/04/2019
Burkina Faso : Les avocats en colère, descendent dans la rue, voici ce qu'ils dénoncent
Les avocats dénoncent un blocage du système judiciaire.

Les avocats ont organisé une marche de protestation et ont tenu un sit-in devant les locaux du ministère de la Justice, à Ouagadougou, Burkina Faso. Et ce, en vue de dénoncer le "blocage du système judiciaire" du pays.

« Depuis six mois, toute la chaîne pénale est bloquée. Il est impossible de rendre visite aux détenus, d'auditionner les mis en cause et de tenir les audiences », a déploré le bâtonnier de l'Ordre des avocats du Burkina Faso, Me Paulin Salembéré, qui s’est confié au confrère BBC. Puis de poursuivre : « A ce jour, 808 prévenus placés en détention attendent d'être jugés, il y a 1 640 personnes inculpées et placées en détention. Leurs dossiers sont en instruction. Il y a 3 600 personnes emprisonnées et condamnées, et l'application de leur peine est entravée par les dysfonctionnements de la justice », a dénoncé Me Salembéré.

Faut-il, le rappeler, A ce jour, le traitement des dossiers judiciaires de plus de 5 000 détenus serait retardé par des grèves à répétition des agents de la justice, selon les "robes noires". La marche de protestation des avocats a eu lieu après un "arrêt de travail" de 96 heures des travailleurs de la justice.

 Maxime KOUADIO

1 | 2