Bénin : 01 mort, l’opposition toujours dans la rue, la résidence de Boni Yayi surveillée par ses partisans


Bénin : 01 mort, l’opposition toujours dans la rue, la résidence de Boni Yayi surveillée par ses partisans
Les rues de Cadjehoun, où réside l’ancien chef de l’État, portaient jeudi au petit matin les traces noires des feux allumés par les manifestants.

Cotonou, la capitale béninoise demeure toujours sous tension ce jeudi 02 mai 2019 après les échauffourées de mercredi entre les forces de polices et les partisans de l’ex-président béninois Boni Yayi. Le climat demeure toujours tendu dans les environs du domicile de Boni Yayi.

Après une dure journée d’altercation entre forces de l’ordre et les manifestants de l’opposition aux lendemains de la proclamation des élections législatives, l’heure est au bilan dans la capitale béninoise. On dénombre à l’heure actuelle, une perte en vie humaine et un homme gravement blessé. Une femme a succombé à ses blessures ce jeudi 2 mai 2019.

« Vers 22 heures, ils ont coupé la lumière et ont tiré à balles réelles. Deux personnes ont été grièvement blessées. Sur les personnes amenées à l’hôpital dans la nuit, une femme a succombé à ses blessures, un homme blessé par balle est toujours soigné et un homme, blessé en voulant ramasser une grenade, a dû être amputé du bras », a expliqué une source du confrère Jeune Afrique.

Les rues de Cadjehoun, où réside l’ancien chef de l’État, portaient jeudi au petit matin les traces noires des feux allumés par les manifestants, qui ont également dressé des barricades. Des banques et un concessionnaire de voitures ont été vandalisés, et des vitres d’un ministère ont été brisées, rapporte le confrère J.A.

Maxime KOUADIO

Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte