RD Congo : Trois médecins accusés de meurtre arrêtés à Butembo


RD Congo : Trois médecins accusés de meurtre arrêtés à Butembo
Ces médecins seront poursuivis pour terrorisme et complicité de meurtre

Trois médecins ont été arrêtés en République démocratique du Congo (RDC) pour le meurtre d'un médecin de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré un procureur militaire.

Le médecin camerounais Richard Mouzoko a été abattu lors d'une attaque en avril dans un hôpital de Butembo, dans l'est de la ville, un épicentre d'Ebola. « Ces trois personnes seront poursuivies pour terrorisme et complicité de meurtre. », a déclaré à l'Agence France Presse le lieutenant-colonel Jean-Baptiste Kumbu, procureur.

Il a indiqué que des miliciens impliqués dans l'attaque des centres de traitement, y compris l'hôpital de Butembo, avaient été interrogés et avaient impliqué quatre médecins dans la planification de ces raids. Le procureur a dit que le quatrième médecin était toujours en fuite. Il n'a cependant pas fourni de détail sur leur mobile.

Depuis le début de l'enquête, 52 personnes ont été interpellées, selon le lieutenant-colonel Jean-Baptiste Kumbu Ngoma, procureur militaire de Butembo. Une vingtaine d'entre eux a admis avoir participé à l'attaque du 19 avril 2019. C'est au cours de leurs aveux que les noms des commanditaires sont sortis. « D'après les témoignages, ces médecins voulaient se débarrasser des prestataires extérieurs en charge de la riposte à Ebola », explique le procureur militaire. Un quatrième, aujourd'hui à l'étranger est également soupçonné de faire partie des commanditaires.

Maxime KOUADIO

Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte