Accusé de viol : Julian Assange, le fondateur de Wikileaks innocenté


19/11/2019
Accusé de viol : Julian Assange, le fondateur de Wikileaks innocenté
La justice suédoise n'a pas pu prouver la culpabilité de Julian Assange concernant l'accusation de viol. (Ph,Dr)

Le parquet suédois abandonne les poursuites pour viol contre Julian Assange, fondateur de Wikileaks. L’annonce a été faite ce mardi 19 novembre 2019 par la procureure en chef adjointe, Eva-Marie Persson.

Le parquet suédois a annoncé ce mardi 19 novembre 2019 qu’il abandonnait les poursuites pour viol contre Julian Assange, nous confie la chaine d’information française France 24. « J’ai convoqué cette conférence de presse pour annoncer ma décision de classer sans suite l’enquête » visant l’Australien, a annoncé la procureure en chef adjointe, Eva-Marie Persson. « Tous les actes d’enquête ont été épuisés (…) sans apporter les preuves requises pour une condamnation », a-t-elle ajouté.                                                                                                                               

Notons que l’affaire remonte à aôut 2010. La plaignante suédoise accuse l’Australien d’avoir engagé un rapport sexuel pendant qu’elle dormait et sans préservatif, alors qu’elle lui avait refusé tout rapport non protégé à plusieurs reprises. Julian Assange, qu’elle avait rencontré à Stockholm lors d’une conférence de WikiLeaks, a toujours nié les faits de viol, et soutient qu’elle était consentante et avait accepté de ne pas utiliser de préservatif.

Par conséquent, la partie civile ne fait pas appel de cette décision. Près de dix années de procédure se concluront par un constat d’échec pour la justice suédoise qui ne sera pas parvenue à faire comparaître Julian Assange, réfugié depuis 2012 et jusqu’à son arrestation en avril à l’ambassade d’Equateur à Londres.

Le fondateur de Wikileaks est actuellement emprisonné au Royaume-Uni.

 

Alain B. Zadi (Stg)

Alain Zadi (stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2