Dunkerque : Entre histoire et cinéma


Mêler un évènement historique et du cinéma d’action pour en faire un film de guerre réussi. C’est le pari qu’a tenté Christophe Nolan avec Dunkerque.

Le film sorti en juillet revient sur l’opération Dynamo mise en place en mai 1940 (début de la deuxième guerre mondiale) pour évacuer les quelques 400.000 soldats britanniques, canadiens, belges et français, encerclés par les troupes allemandes dans la poche de Dunkerque. Avec un casting composé majoritairement de nouvelles têtes, le film est une incursion au cœur du quotidien des soldats, pilotes, marins et civils anglais ayant pris part à l’évacuation.

Plus de 1000 figurants ont accompagné Harry Styles, Cillian Murphy et Tom Hardy pour ce retour dans l’histoire. Conformément à la volonté du réalisateur de rester le plus proche de l’histoire, le film a été principalement tourné sur le site même de l’opération à Dunkerque, avec une douzaine de bateaux ayant véritablement participé à l’évacuation des troupes alliés en 1940 mais également de véritables avions de la seconde guerre pour les séquences aériennes. D’où de nombreuses critiques positives des spécialistes.

 

Alassane SANOU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte