Ouverture Festilag 2017 : Naky Sy Savané rend hommage à Kandjoura Coulibaly, au Mali et à l’Italie


Ph DR

Une vingtaine de costumes, tirés de la très riche collection du célèbre costumier malien Kandjoura Coulibaly, présenté lors d’un défilé des acteurs du cinéma à l’ouverture de la 6ème édition du Festival international du film des lacs et lagunes (Festilag) de Naky Sy Savané mardi 14 novembre au Cinéma Majestic Prima.

C’est la surprise réservée par la promotrice Naky Sy Savané aux cinéphiles ivoiriens cette nouvelle édition  de son festival de cinéma. Une belle entrée en matière qui a ravi les partenaires de la comédienne ivoirienne, la mairie de Treichville, l’ambassadeur d’Italie, Lo Savio Stefano, dont le pays est à l’honneur, la présidente du jury, Firmine Richard, et les festivaliers.

À en croire Kélétigui Dembélé, artiste costumier-peintre malien, les costumes présentés proviennent du film « Da Monzon : la conquête de samanyana », le premier film projeté le mardi 14 novembre au Majestic Primaviera dans le cadre du Festilag 2017.

À lire cet article : Festilag 2017 : 22 films sélectionnés

Au nom du premier magistrat de la commune de Treichville, Ahissi Agovi Jérôme, Premier-Adjoint au maire, a félicité la présidente du Festilag et toute son équipe. Nous avons, a-t-il révélé, très tôt commencé avec le Festilag. «Aujourd’hui l’enfant est entrain de grandir. Treichville est une commune culturelle. Le ministre Amicha François apporte tout son soutien à Naky Sy Savané. Car, c’est avec beaucoup de regret que nous voyons que le cinéma est complètement perdu dans nos communes. C’est par ces genres d’initiatives que nous pouvons faire revenir le cinéma en Côte d’Ivoire», a-t-il confié.

Pour Naky Sy Savané, l’hommage au costumier malien s’inscrit dans la volonté des initiateurs du festival de promouvoir le cinéma ivoirien et Africain. Kandjoura Coulibaly, a-t-elle soutenu, a fait un très grand travail pour le cinéma Africain. Elle s’est félicitée de la mobilisation des cinéphiles abidjanais pour cette première projection du Festilag 2017. «Tout ce que nous sommes en train de faire, c’est pour notre public, notre peuple et notre jeunesse. Cette année, nous avons mis en place un Jury Jeune Public. Ce jury est composé des membres du Parlement des enfants. C’est pour rappeler que la jeunesse a toujours eu sa place dans ce festival», a-t-elle affirmé avant d’annoncer que des Master Class sont prévus dès ce même mardi à l’Istc-Polytechnique. 

À lire aussi : Festilag 2016 : Le film Burkinabé «La Fille de sa mère» remporte le Grand Prix Oif

Le Festilag s’était déplacé à Anyama et à Treichville. De nouvelles projections grand public sont prévues à Grand-Bassam, Abobo et à Treichville. 22 films au total sont en compétition dont 5 longs-métrages, 12 courts-métrages et 5 Documentaires pour le Grand Prix de la Culture et de la Diversité de l’Oif.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte