26ème édition du Fespaco : Voici les films ivoiriens en lice


Ph DR

La 26ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) aura lieu du 23 février au 02 mars 2019, dans la capitale burkinabé. Le thème retenu pour cette édition est : « Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma africain dans son essence, son économie et sa diversité ».

Le jury de sélection qui a reçu 1 000 candidatures, en a retenu au final 165. Il s’agit de 20 films de fiction long métrage qui sont en compétition pour l’Etalon d’or, 21 films documentaires en long métrage, 28 films court métrage, 15 documentaires en court métrage, 15 séries télévisuelles, 16 films d’écoles africaines de cinéma et 12 films d’animation. 

Comme aux éditions antérieures, la Côte d’Ivoire sera encore présente à cette 26e édition du Fespaco avec 9 films répartis dans 7 catégories. Dans la catégorie court métrage, le film fiction ivoirien ‘’Posthume’’ de Damien Dally sera en compétition avec 14 autres productions africaines. Au niveau du documentaire, le film d’Idriss Diabaté intitulé ‘’Jean Rouch, cinéaste africain’’ tentera de ravir la première place.

S’agissant de la catégorie court métrage, le film ‘’L’énergie, défi de survie à Nangou’’ de Silué Sita défendra les couleurs de la Côte d’Ivoire. En série télé, trois films ivoiriens ont été retenus. Il s’agit de ‘’Bamako’’ de Jean Noël Bah, ‘’Les coups de la vie’’ d’Alain Guikou et de ‘’Blog’’ d’Akré Loba Diby.

Dans la catégorie films d’écoles, l’Institut des sciences et techniques de la communication (Istc) présentera ‘’Cocktail explosif’’ du jeune réalisateur Malick Arnaud Koné et ‘’Les charognards’’ de Mohamed Aly Diabaté. Enfin, dans la catégorie films d’animation ; le film du réalisateur Honoré Essoh intitulé ‘’Seul avec Nubu’’ sera évalué en même temps que 11 autres films concurrents.

Des films hors compétition seront diffusés aussi à cette 26e édition du Fespaco. A ce niveau, la Côte d’Ivoire présentera le film ‘’Hakili’’ d’Adama Coulibaly. Pour la projection de tous ces films, le comité d’organisation sollicitera 9 salles de cinéma de la capitale burkinabè.

Franck SOUHONE

Franck Souhoné

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte