Quel type de voiture acheter ?


(Photo : Carmudi)

L’achat d’une nouvelle voiture est une perspective excitante à plus d’un titre. Mais, passée l’euphorie de l’idée abstraite, vient la concrétisation de ce projet avec son lot de pièges subtils à éviter. La première de ces embûches est le choix du type de véhicule à acheter. En effet, nous négligeons trop souvent cette étape qui, même si elle semble évidente, est parfois délicate. Ainsi il est préférable de vous faire une idée précise du type de véhicule que vous souhaitez acheter avant de vous déplacer chez le concessionnaire. A défaut, vous pourriez vous retrouver très embarrassé et indécis une fois sur place face au large choix de voitures de toutes sortes disponibles.

En suivant ces quelques conseils offerts par Carmudi, vous parviendrez sans doute à passer outre cette première borne vers l’acquisition de la voiture de vos rêves. Pensez tout d’abord à vous poser les bonnes questions.

1. Quel est votre niveau d’expérience de conduite ?

Il va sans dire que le type de voiture conseillé à un nouveau conducteur venant tout juste d’obtenir son permis de conduire ne sera pas le même que pour un pilote chevronné. Les véhicules peu volumineux, aisément maniables et équipés de dispositifs d’aide à la conduite conviennent mieux aux premiers achats de voitures tandis que les conducteurs expérimentés pourront se hasarder à acheter des véhicules plus larges ou à la conduite plus sportive, qu’ils pourront dompter sans peine.

2. Quel usage prévoyez-vous de faire de cette voiture ?

Si vous envisagez de vous rendre quotidiennement au travail dans une zone urbaine aux rues étroites au volant de votre voiture, tenez compte des difficultés de stationnement ou de la consommation de carburant en faisant votre choix.

Dans le cas où vous seriez à la recherche d’un véhicule pour emmener votre famille en week-end à l’intérieur du pays, gardez à l’esprit le nombre de places, l’espace de chargement, les capacités hors route, etc. comme critères déterminants.

Si, par contre, vous destinez votre futur véhicule au transport d’équipements ou de marchandises pour le compte de votre entreprise par exemple, vous devrez vous intéresser aux aménagements spéciaux adaptés à cet usage. Ainsi, un pick-up découvert correspondra mieux au transport de vitreries tandis qu’un fourgon utilitaire à simple ou double cabine se prêtera davantage aux chantiers techniques ou de construction.

3. De quel budget disposez-vous ?

Parce qu’une voiture est généralement un achat onéreux, le critère de choix qui ne saurait être négligé est celui du prix. Il vous faudra définir de manière assez précise la somme que vous êtes disposé à investir dans cette transaction et vous y tenir. L’argument du prix écartera d’office certaines catégories de voitures de votre plage de choix.

Ne perdez pas non plus de vue les coûts additionnels liés à l’acquisition du véhicule, tels que les frais d’entretien, le prix des pièces de rechange usuelles, l’assurance de cette catégorie automobile, etc. car même si ces menues dépenses ne vous sont pas facturées lors de l’achat, ce sont des déboursements répétitifs qui pourront facilement toucher votre budget si vous n’y prenez pas garde. En règle générale, les types de véhicule les plus répandus dans le pays sont les plus faciles à entretenir car leurs pièces sont aisément disponibles. En termes de consommation de carburant, la taille du moteur et de la voiture elle-même entrent en ligne de compte et, concernant l’assurance, ses coûts peuvent dépendre du niveau de luxe de la voiture ou de son âge.

Cette liste non exhaustive des types de voitures les plus courants saura vous orienter dans la bonne direction.

Berline : Ces véhicules à 4 portes ou 5 portes avec un hayon, sont les plus courants, car ils s’adaptent au transport familial. Leur nombre de places varie généralement de 4 à 7.

Coupé : Ces voitures à 3 portes présentent parfois une seconde rangée de sièges accessible en basculant les sièges à l’avant. Ils plaisent notamment par leur allure jeune et dynamique.

Cabriolet : Avec un toit escamotable en tissu (soft top) ou en métal (hard top), ces véhicules ne passent pas inaperçus. Ils sont généralement équipés de moteurs sportifs puissants.

SUV : Cet acronyme désigne les véhicules tout-terrains, reconnaissables par leur grandes dimensions, leur haute garde au sol et leurs aptitudes de circulation hors piste. Ils sont souvent avides en carburant.

Crossover : Ce segment relativement nouveau concerne des petits SUV aux capacités hors pistes réduites.

Utilitaire : Ce terme regroupe les véhicules destinés à un usage professionnel. Ils s’adaptent généralement au transport de personnes, ainsi que de bagages, car leur intérieur est habituellement modulable. On y retrouve les pickups, camionnettes, fourgons, et autres camions.

Pièges à éviter :

– Ne tombez pas dans le piège du « tout dans l’allure » en achetant une voiture au design magnifique mais pas du tout adapté à vos besoins. En effet, vous serez bien embêté de vous retrouver au volant d’une voiture de sport à la garde au sol quasi-nulle sur les routes jalonnées de dos d’âne et de nids de poule.

– Ne croyez pas aveuglément aux argumentaires que déploient les concessionnaires pour vous convaincre d’acheter la voiture qu’ils vous indiquent. Gardez la tête froide et ne vous laissez pas entrainer dans un achat déraisonnable que vous regretterez à coup sûr.

Nous espérons que ces conseils vous seront utiles dans le processus de décision que vous entamez, et vous souhaitons vivement de trouver le véhicule répondant le mieux à vos attentes.

Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte