Attention à la circulation pendant le Ramadan


(Photo : Carmudi)

Le mois de ramadan est de retour, synonyme de privation, certes, mais aussi de retenue, de piété et de foi renouvelées. Trente jours où les musulmans s’interdisent de manger et de boire de l’aube au crépuscule, mais le jeûne ne se limite pas à l’estomac. En effet, jeûner, c’est respecter la restriction dans tous les sens, s’éloigner de toutes les tentations et se priver de ce que l’on aime le plus. Ainsi, la tolérance, le partage et le don de soi sont les maîtres-mots… du moins en théorie. Car, dans la réalité des faits, et en particulier sur la route, la vérité est toute autre. Le ramadan est le temps par excellence des embouteillages monstres à l’approche du crépuscule et, durant ce mois, les chocs mineurs et les accrochages de pare-chocs se multiplient, en grande partie dus à l’empressement et à l’énervement des usagers de la route. Carmudi vous donne quelques conseils pour une bonne circulation pendant le ramadan.

La faim aidant, les esprits s’échauffent vite et beaucoup sont moins enclins à faire preuve de patience sur la route. La tolérance zéro est de mise et, pour de nombreux automobilistes, le ramadan est malheureusement synonyme de disputes au volant et les insultes ont vite fait de fuser pour un rien.

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte