Comment garder ses enfants en sécurité en voiture ?


(Photo Carmudi)

Lorsqu’une collision se produit et que la voiture s’arrête net, tout ce qui se trouve à l’intérieur de la voiture, y compris vous qui conduisiez, vos passagers, vos enfants, etc. continuent à se déplacer à la même allure, jusqu’à ce que quelque chose les arrête. Ce quelque chose peut être le volant, le tableau de bord, un autre passager, le dos du siège avant si l’on est assis à l’arrière ou, pire, un obstacle externe à la cabine si vous êtes projeté à travers le pare-brise. Pour mieux vous illustrer la situation, imaginez que vous courez à toute allure et qu’un mur se dresse tout à coup devant vous au moment où vous vous y attendez le moins et que vous le percutiez de plein fouet. Maintenant imaginez une seconde les risques encore plus graves que cela présente pour un enfant. Alors, pour garder vos enfants hors de danger, ne vous épargnez aucune peine.

Votre premier allié : la ceinture de sécurité

Chaque année dans le monde, plus d’1 300 000 personnes meurent dans des accidents de la route. Ce chiffre est d’autant plus alarmant que la mortalité routière pourrait être réduite de moitié par le simple port de la ceinture de sécurité. Celle-ci a pour fonction de retenir la personne dans son siège. La bande oblique barrant le corps retient le passager dos au siège pour lui éviter d’être éjecté du véhicule ou de cogner un obstacle, tandis que la bande horizontale empêche le sous-marinage (lorsqu’on glisse en dessous de la ceinture lors de la collision). En outre, la ceinture assure une répartition homogène du choc sur les zones qui peuvent le supporter, comme les épaules et la zone pelvienne.

Pour les enfants, les ceintures de sécurité standard peuvent ne pas être adaptées à leur petite stature. La section de la ceinture qui doit reposer sur l’épaule du passager se positionne alors sur le cou de l’enfant qui la met, l’exposant à des risques de blessures supplémentaires telles que de graves brûlures de frottement. Pour cette raison, les alternatives suivantes spécialement adaptées aux jeunes passagers sont offertes, avec une solution idéale pour les protéger à chaque étape de leur vie.

D’abord le siège bébé

Obligatoires pour transporter un enfant dans de nombreux pays, les sièges pour bébé sont votre meilleur gage de sécurité en cas de collision. Solidement amarré à l’intérieur de la voiture, ce siège sera un cocon pour votre bébé, avec un rembourrage protecteur et des sangles qui le retiendront bien en place. Choisissez donc un modèle adapté à l’âge et au poids de votre enfant.

De 0 à 6 mois, il est conseillé de placer le siège dos à la route et sur la banquette arrière. A défaut, si vous tenez à l’installer sur le siège passager à l’avant, veillez à ce que l’airbag frontal à ce niveau soit désactivé. A partir de 9 mois vous pouvez orienter le siège de votre bébé face à la route, mais en l’installant à l’arrière du véhicule. Préférez le siège latéral derrière celui du passager à l’avant, et non celui derrière vous, plus exposé au flux inverse de circulation. Lorsque l’enfant atteint 4 ans, il peut troquer son siège contre un rehausseur, moins volumineux, et grâce auquel la ceinture standard sera mieux adaptée à sa taille. Ce rehausseur sera plus tard abandonné au profit d’un simple coussin à partir de 6 ans et jusqu’à ce que l’enfant souffle sa onzième bougie. Quand votre enfant aura 12 ans, ou lorsque sa taille atteindra 135 cm au moins, vous pourrez le laissez prendre place à bord, comme un grand, et utiliser la ceinture de sécurité normale.

Insistez pour le bouclage des ceintures

Malheureusement pour beaucoup de parents, même si nos enfants sont les prunelles de nos yeux que l’on tient coute que coute à protéger, ils savent également se transformer en petits monstres qui ne sont pas toujours les plus coopératifs, et c’est parfois la croix et la bannière rien que pour leur faire boucler leur ceinture. Faites donc preuve de patience, de persévérance et de fermeté pour toujours veiller à ce TOUS les enfants aient bien bouclé leur ceinture AVANT de démarrer. Montrer le bon exemple en attachant la votre à chaque fois, même sur une courte distance. Il n’est pas rare que l’on se dise que c’est juste pour une petite virée de quelques minutes, alors pas la peine de boucler les ceintures. Rappelez-vous juste qu’il n’y a pas de petit trajet et que, près de 80% des accidents mortels se produisent à moins de 25 km du domicile.

Petits rappels

Concernant l’installation et l’utilisation de tous les équipements de sécurité enfant auxquels vous avez recours dans votre véhicule, mettez un point d’honneur à toujours suivre les recommandations du fabricant. Lorsque vous achetez votre voiture, vérifiez qu’elle soit bien munie de fixations spéciales destinées à accueillir un siège pour enfant. De petites étiquettes mentionnant Isofix sont visibles sur les bords des sièges des voitures qui en sont équipées.

Lorsqu’on parle de sécurité routière, on pense automatiquement à la survenue d’un accident. Mais pour ces jeunes enfants, l’une des causes de mortalité les plus graves est l’enfermement dans une voiture à l’arrêt, généralement en plein soleil. Souvenez-vous donc de ne jamais laisser un enfant dans un véhicule stationné ! Même si c’est juste pour cinq minutes, la chaleur à l’intérieur d’une auto garée au soleil peut entrainer en un rien de temps une suffocation, et un arrêt cardiaque, en particulier chez un jeune enfant.

Installez confortablement les plus petits dans leurs sièges et insistez pour que les moins jeunes bouclent leur ceinture pour chaque trajet, et roulez prudemment, afin de toujours assurer la sécurité de vos chers bambins.

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte