Comment vérifier l’état de ses pneus ?


(Photo Carmudi)

La vérification des témoins d’usure de vos véhicules vous permet de rouler en toute sécurité. Simple et pratique, c’est une opération que tout conducteur doit effectuer très régulièrement sur sa voiture. Les pneus constituent les pièces les plus importantes du véhicule après le moteur. Un véhicule mis en circulation avec des pneus non conformes peut être cause d’éventuels accidents. Nombreuses sont les personnes qui font un usage permanent de leur véhicule sans toutefois vérifier leur état. Parfois parce qu’elles négligent cet aspect mais très souvent parce qu’elles en ignorent les étapes. Carmudi vous indique les mesures à suivre avant de vous déplacer avec votre voiture.

Vérifiez le niveau d’usure du pneu

Accédez à la bande de roulement : Il s’agira pour vous de stationner sur une surface qui facilitera l’inspection et de tourner le volant à 45 degrés pour une visibilité plus claire à gauche ou à droite Ensuite, vérifiez la profondeur de la sculpture du pneu : Ici, il est déconseillé de vous fier à vos estimations. La hauteur de sculpture minimum est de 1,6 millimètre. Lorsque le niveau d’usure de la sculpture atteint le témoin d’usure situé dans les rainures principales, alors votre pneu est à sa limite légale, plus la peine de l’utiliser au risque de votre vie.

Contrôlez le niveau de gonflage

Pour qu’un pneu assure correctement son rôle, c’est-à-dire tenir la route, il doit être gonflé à juste pression afin de pouvoir assurer votre confort et limiter la consommation de votre carburant. Il est important voire impératif pour tout automobiliste de connaître la pression exacte de ses pneus qui est exprimée en bar, son unité de mesure. Cette information peut être retrouvée dans le manuel de bord du véhicule ou à l’intérieur de la trappe à essence. Vous pouvez parfois retrouver l’information sur le côté intérieur de la portière du conducteur. La pression peut varier entre les pneumatiques arrière et celles de l’avant, également variable en fonction du nombre de passagers que le pneu devra supporter. La bonne pression de pneu est estimée entre 1,8 et 3 bars au manomètre.

Vérifiez la pression des pneus

Par mesure de prudence, vous devez toujours faire un contrôle de la pression à froid c'est-à-dire après un parcours d’une petite dizaine de kilomètres maximum. La pression à chaud est généralement estimée à 2,8 bars et celle à froid à 2,5 bars.

Pour vérifier la pression de vos pneus, placez l’embout du gonfleur à fond sur la valve. Soyez très prudent, et vérifiez qu’il n’y ait pas de fuite d’air. Evitez surtout d’endommager le gonfleur pendant le gonflage. Cet incident récurent arrive lorsque le tuyau du gonfleur ne tient pas tout seul.

Ensuite, ajustez votre pression avec le bouton de la borne de gonflage puis retirez l’embout dès que la bonne pression est indiquée par le manomètre.

Pensez à avoir une roue secours

Selon les statistiques, les roues de secours ne servent qu’à 150.000 kilomètres. Ceci conduit généralement à la négligence des pneus secours. Mais que faites-vous en cas de crevaison ? Il est nécessaire d’avoir au moins une roue de secours dans votre voiture en toute circonstance. Tout comme les roues principales, vous devez toujours vérifier la roue de secours. Car en cas d’incident, une roue de secours dégonflée ne vous servira à rien.

Connaitre l’état de ses pneus c’est protéger sa vie et celle des autre passagers. Vérifiez la pression et suivez les indications des gonfleurs en vue de faire la juste pression, ne pas surgonfler le pneu.

Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte