Bébé en voiture: Attention au coup de chaleur


(Photo Carmudi)

Ennemi numéro un des enfants en voiture, le coup de chaleur est un dangereux trouble pouvant entrainer la mort en un laps de temps. Parce qu’ils impliquent une surchauffe excessive du corps pouvant aboutir à un arrêt cardiaque, la saison chaude est la période de prédilection des coups de chaleur, mais ce type d’accident peut se produire tout au long de l’année, et la vigilance est donc de mise en tous temps. Dix petites minutes suffisent pour qu’un enfant laissé dans une voiture fasse les frais de ce mal insidieux dont on ne parle que trop peu. Et ce, même si la température extérieure ne dépasse pas 20°C. Carmudi tire la sonnette d’alarme sur ce danger, car il suffirait d’un peu plus d’attention pour éviter de mettre inutilement en péril les vies de ces petits bouts.

Causes de la recrudescence

Les coups de soleil en voiture ne sont pas un phénomène récent, mais la dernière décennie a vu les chiffres grimper. Les principales causes de cette tendance à la hausse sont les bouleversements intervenus dans le style de vie des familles modernes. Les parents souvent esseulés et sous pression se voient contraints d’emporter leurs enfants dans leurs moindres déplacements, le plus souvent dans les sièges spéciaux installés à l’arrière. Si cet emplacement est le plus sûr de l’habitacle en cas de collision, il est également à l’origine de bien des oublis, car le parent pressé peut aisément omettre de prendre avec lui l’enfant qu’il avait installé dans son siège. Ou alors le laisser volontairement à bord du véhicule, en espérant revenir quelques minutes plus tard. La période des fêtes est particulièrement risquée, avec les multiples courses à effectuer en un temps record, et le temps frais qui nous donne l’illusion d’une sécurité thermique.

Qu’est ce que le coup de soleil

Dans une voiture stationnée au soleil, même par temps nuageux, les températures peuvent grimper en un rien de temps jusqu’à 70° Celsius !!! L’enfant laissé à bord dans ces conditions est soumis à de tels extrêmes qu’il perd la faculté de transpirer afin de réguler sa température interne. Le coup de chaleur intervient lorsque la chaleur à laquelle l’organisme est soumis atteint un niveau si élevé qu’une défaillance du système de refroidissement se produit. Les enfants sont plus exposés, car ils sont plus sensibles aux hautes températures, et parce que le mécanisme de refroidissement de leur organisme est encore immature. Une déshydratation sévère se produit, entrainant des crampes musculaires douloureuses. Si aucune action n’est entreprise, la surchauffe se poursuit, et les organes internes cessent de fonctionner, ce qui conduit à une perte de conscience et à la mort.

Signes du coup de chaleur

Un enfant victime de coup de chaleur présentera les signes suivants :

Un pouls rapide Une température élevée (plus de 39°C) sans sueur Une irritabilité accrue causée par des maux de tête Une insensibilité aux stimuli extérieurs (l’enfant ne répond pas quand on l’appelle ou lorsqu’on le touche) Une respiration rapide et haletante Des vomissements Une perte de connaissance

Que faire pour aider un enfant victime de coup de chaleur ?

Si vous constatez ou suspectez qu’un enfant souffre de l’un ou plusieurs des symptômes précités, agissez sans perdre une minute. Evacuez immédiatement l’enfant de l’environnement chaud dans lequel il se trouve. Si, par exemple, vous trouvez un enfant enfermé seul dans une voiture stationnée en plein soleil, n’hésitez pas à briser une vitre avant pour le faire sortir. Le propriétaire ne vous tiendra surement pas rigueur d’un bris de glace pour sauver la vie de son enfant.

Appelez les secours, et effectuez les manœuvres suivantes en attendant leur arrivée.

Emmenez l’enfant dans une pièce aérée, si possible, climatisée Si aucune pièce aérée ne se trouve à proximité, emmenez l’enfant à l’ombre Enlevez-lui ses habits Faites lui du vent, soit avec un ventilateur, ou alors juste en agitant un magazine Epongez-lui le front et le corps avec une serviette humide afin de faire baisser sa température Ne lui donnez pas de médicaments contre la fièvre, car cela n’est pas efficace en cas de coup de soleil Si l’enfant est conscient, parlez-lui et rassurez-le Donnez-lui à boire, de l’eau ou du lait maternel s’il s’agit d’un nourrisson

Comment prévenir les coups de chaleur ?

Il suffit de quelques minutes pour qu’un drame se produise, mais il suffit de quelques précautions pour s’en prémunir. Tout d’abord, faites en une règle d’or : ne laissez jamais, au plus grand jamais, un enfant seul dans une voiture stationnée. Même si elle est garée à l’ombre. Même si vous ne comptez vous absenter que pour cinq minutes. Même si vous avez pris soin de baisser les vitres. Ne le faites pas. Cette conduite peut vous éviter de mettre en danger votre enfant. Pour ce qui est des oublis involontaires, il existe des applications mobiles qui vous rappellent de vérifier que vous n’avez pas laissé votre enfant à bord de la voiture par inattention. Ce qui est valable pour les enfants l’est aussi pour les animaux de compagnie que l’on n’hésite pas à laisser en voiture pour aller faire ses courses.

En règle générale les coups de chaleur peuvent également se produire hors des voitures, alors pensez toujours à protéger les plus jeunes des rayons du soleil avec des lunettes, casquettes, vêtements aérés aux couleurs vives, etc.

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte