Comment vendre sa voiture sans prendre de risques ?


(Photo Carmudi)

Poster son annonce de vente de voiture, faire passer le mot, trouver un acheteur et conclure la vente. Dans le meilleur des mondes, c’est ainsi que devrait se dérouler le processus de cession d’une voiture d’occasion. Mais la réalité des faits est toute autre. En effet, les personnes mal intentionnées foisonnent dans le milieu automobile, et mettre sur le marché un véhicule usagé implique une certaine exposition de nos données personnelles, de même qu’une inévitable part de risque.

Lorsqu’un concessionnaire de profession propose une voiture à vendre, le caractère officiel de la transaction suffit généralement à décourager les éventuels arnaqueurs. En effet, les pseudo-acheteurs mal intentionnés sont bien moins emballés à la perspective de se rendre dans un établissement ayant pignon sur rue, où ils ne manqueront pas de rencontrer plusieurs personnes, et où ils auront face à eux des vendeurs avertis et aguerris susceptibles de voir clair dans leur jeu. Leur cible de prédilection est donc les revendeurs occasionnels non avertis, plus faciles à escroquer. Espérer tirer le meilleur prix de sa voiture, pour au final se faire dépouiller de son bien, ou pire, n’est pas exactement le déroulement rêvé pour une transaction automobile, alors ces quelques conseils devraient nous aider à conclure en toute sécurité nos ventes de voitures d’occasion.

Pour les prises de contact téléphoniques

Si possible, fournir un numéro de téléphone spécialement destiné à vos annonces de voitures. Cela vous permettra de fixer un couvre-feu raisonnable au-delà duquel vous ne serez plus importuné par des appels d’acheteurs potentiels, sans manquer pour autant vos appels personnels. Par ailleurs cela vous permettra d’échapper aux requêtes indésirables une fois le véhicule vendu.

Prenez aussi le temps d’interroger au téléphone tous les potentiels acheteurs. Vous débusquerez ainsi les individus louches, aux réponses évasives. Un acheteur réellement intéressé sera généralement plus précis sur les caractéristiques de la voiture qu’il souhaite acquérir. Laissez-le donc vous dire exactement ce qu’il recherche, ou au moins se renseigner davantage sur votre véhicule. Fiez-vous à votre instinct, et si un acheteur ne vous inspire pas confiance, ne poussez pas plus loin les négociations. Vous pouvez aisément le rejeter en lui disant que vous avez déjà conclu l’affaire avec quelqu’un d’autre.

Soyez prudents lors du test de conduite

Si votre transaction passe le cap de l’entretien téléphonique et que vous convenez d’une rencontre physique, assurez-vous de prendre un certain nombre de précautions :

Optez pour un lieu exposé, comme un parking public, où vous serez visibles de tous

Ne vous rendez pas seul au lieu convenu, une seconde présence peut dissuader d’éventuels malfaiteurs, ou leur rendre la tâche plus difficile. Par ailleurs les acheteurs potentiels viennent souvent accompagnés d’un ami ou d’un mécanicien.

Lors de votre rencontre, demandez à prendre une photo du potentiel acheteur et une autre de sa pièce d’identité, et informez-le que pour des raisons de sécurité, vous l’envoyez immédiatement par email à une tierce personne. Cela suffira à décourager les plus hardis.

Ne laissez pas la personne conduire seule votre voiture. Embarquez avec elle et ne la laissez pas emprunter des chemins isolés. Demandez-lui de s’en tenir aux routes bien fréquentées.

Au moment de conclure

Cette dernière étape est l’une des plus délicates, car l’envie d’en finir avec la négociation peut vous faire oublier toute prudence. Au contraire, restez vigilants, et ne vous laissez pas distraire par l’appât du gain.

Préférez un règlement en espèces. Les ventes de voitures entre particuliers sont souvent conclues dans l’après-midi ou durant le week-end, ce qui laisse le temps aux acheteurs malhonnêtes de s’échapper s’ils vous ont remis un chèque sans provision.

Si l’acheteur vous propose de l’accompagner dans un endroit où il est censé retirer de l’argent ou obtenir un prêt, déclinez cette offre et demandez-lui de vous recontacter lorsqu’il aura réglé de lui-même ces détails.

Si la conclusion se fait chez vous, évitez d’être seul pour y recevoir le ou les acheteurs. Au mieux, ne les admettez pas chez vous, et procédez aux derniers échanges dans un endroit public (bureau, restaurant, etc.)

Prenez le temps qu’il faut pour compter la somme qu’il vous aura remise.

Ne remettez à l’acheteur un reçu signé que lorsque vous êtes certain d’être en sécurité.

Faites signer à l’acheteur une déclaration d’achat, grâce à laquelle vous pourrez dégager toutes responsabilités si le véhicule devait être impliqué dans des activités illégales.

Procédez au plus tôt à la mutation de la carte grise du véhicule, pour que tous les papiers puissent être au nom du nouveau propriétaire.

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte