Secteur gazier et pétrolier : Vers une coopération intensive Guinée Equatoriale - Côte d'Ivoire


Le ministre ivoirien du Pétrole et de l’Énergie, Adama Toungara
« Il est important de rechercher des alliances dans le secteur économique. Il est très important de lancer le partenariat entre la Guinée Equatoriale et la Côte d'Ivoire dans le secteur gazier. Nous devons travailler pour un accord».

Ces propos ont été tenus hier mardi 5 novembre par le ministre équato-guinéen des Mines, de l’Industrie et de l’Énergie, Gabriel Mbega Obiang Lima, dans la salle de conférence du nouveau centre emplisseur de la Société nationale d'opérations pétrolières de Côte d'Ivoire (Petroci) à Vridi, dans la commune de Port-Bouët. C'était dans le cadre d'une visite guidée de cette infrastructure, à l'initiative du ministère du Pétrole et de l’Énergie. Selon le ministre Obiang Lima qui conduisait une importante délégation, son pays a « beaucoup à apprendre de la Côte d'Ivoire en matière de planification dans le secteur énergétique». Il a saisi l'occasion, avant la visite proprement dite, pour encourager la Côte d'Ivoire à acheter le pétrole brut équato-guinéen

. Avant son adresse, Gnangni Daniel (directeur général de Petroci) a expliqué à ses hôtes que l’État a instruit Petroci de faire la promotion du gaz dans le cadre d'une politique hardie contre la déforestation. Et cette entreprise est le leader du marché de distribution de gaz butane en Côte d'Ivoire depuis 1993. Au nom du ministre ivoirien du Pétrole et de l’Énergie, Guetta Noël (directeur de cabinet du ministre Adama Toungara), a appris que la Guinée Equatoriale et la Côte d'Ivoire sont en phase. A l'occasion, il a annoncé la signature d'un accord entre la Guinée Equatoriale et la Côte d'Ivoire dans la soirée d'hier. Le centre emplisseur visité le mardi dernier est plus grand et moderne en termes de capacité que le premier inauguré en novembre 2009. Il dispose notamment d'une usine de fabrication et de requalification de bouteilles de gaz. Il faut noter que la Guinée Equatoriale a un centre gazier regroupant trois grandes industries qui lui permettent de s’auto-suffire en produits gaziers, pétroliers et énergétiques. D'une superficie de 28.100 km² avec un demi-million d’habitants, la Guinée Equatoriale est présentée depuis quelque temps comme le nouvel eldorado pétrolier d’Afrique Centrale.

Hermance N'tah

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Hermance K.N

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte