Financement de starts-up : 18 ivoiriens parmi les 1000 bénéficiaires de la Fondation Elumelu


1000 jeunes entrepreneurs africains financés par Tony Elumelu (au centre costume bleu cravate rouge) pour la réussite de leur start-up. Ph D.R
La Fondation Tony Elumelu a publié, mardi 22 mars 2016, le nom des starts-up admises au Programme d'esprit d'entreprise Tony Elumelu (Peete), édition 2016.

Ils sont au nombre de 1000 et sont issus de 53 pays d'Afrique. Ces lauréats du programme Elumelu qui vise à accompagner des start-up africaines vont bénéficier de la somme de 10 millions de dollars pour booster leur entreprise.

Au nombre de ces heureux admis, 18 Ivoiriens ont été retenus. Il s'agit de Ange Olivier Vanga, Anin Mariame Ouattara, Armel Yves Seri,Bah Elvis Dan, Bintou Timite, Danielle Stephanie Dibahi, Didier Eudes Houle, Ditchewa Justine Amah, Dominique Prisca Affiba Dadie, Dougnoumassigue Silue, Elvis Jean Constantin Onadien,Idriss Marcial Djombissie Monthe, Jean Claude Gouesse, Kouadio Fidele Yao,Loualou Bertine Tiemoko,Martial Kouacou Yao, Sahone Pierre Augustin NahoaetYao Kply Emmanuel.

Les souscriptions pour la deuxième édition du Programme d'esprit d'entreprise Tony Elumelu (Peete)a été lancé le 1er janvier et a pris fin le 1er mars. Le communiqué de la Fondation indique que «plus de 45 000 entrepreneurs de 54 pays africains ont présenté une demande, doublant le nombre de demandes reçues en 2015. Les candidats retenus représentent des industries diverses, dont les plus importantes sont l'agriculture et les TIC. Le plus grand nombre de candidats provenait du Nigeria, du Kenya, de l'Ouganda, du Ghana et de l'Afrique du Sud...».

Initiateur de ce projet, le richissime et philanthrope Tony Elumelu a exprimé sa satisfaction face à l'adhésion des Africains au programme. «Dans la première année du Peete, nous avons dépassé de plus de huit millions de dollars notre engagement de 100 millions de dollars – dont cinq millions allant directement aux entrepreneurs comme capital initial — et les résultats ont largement dépassé nos attentes. Nous avons financé des entrepreneurs, des réseaux établis et aidé des gens extraordinaires à prendre le contrôle de leurs destins », s'est-il réjoui.

Le fondateur a exprimé la conviction que les nouveaux lauréats aideront l'Afrique à se développer grâce à leur engagement. «Les entrepreneurs de Tony Elumelu 2016 deviendront une génération de nouveaux propriétaires habilités d'entreprises africaines, qui sont la preuve la plus évidente que la croissance des entreprises autochtones entraînera la transformation économique et sociale de l'Afrique», a-t-il déclaré.

Pour leur permettre de réussir leur start-up, les entrepreneurs reçus à l'édition 2016 du programme vont bénéficier d'une formation conséquente. «Au cours des neuf prochains mois, la cohorte 2016 recevra la formation intensive en ligne, le réseautage et le mentorat qui fournissent une trousse d'outils pour le succès et la durabilité. Ils pourront également participer au Forum d'esprit d'entreprise de trois jours Elumelu plus tard dans l'année, la plus grande réunion annuelle de talent entrepreneurial africain», informe le communiqué.

Pour Parminder Vir OBE, Pdg de la fondation Tony Elumelu, l'expérience des vainqueurs de la première édition va stimuler leurs cadets. «Nous avons vu un succès phénoménal dans le premier cycle du Teep. Les histoires de réussite des anciens participants au Peete 2015 sont un témoignage de la puissance transformatrice du programme que nous avons créé. À travers le Peete, nous démontrons à la prochaine génération d'entrepreneurs que leurs idées peuvent changer leurs communautés, leurs pays et leur continent», a-t-il affirmé.

Il faut indiquer que le Programme d'esprit d'entreprise Tony Elumelu (Peete) va s'étendre sur dix ans et mettra à la disposition des starts-up 100 millions de dollars, à raison de 10 millions par an pour 1000 starts-up.

César DJEDJE MEL

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte