Entrepreunariat

Concours Seedstars 2016 : Etudesk, la startup ivoirienne aux portes d’un million de dollars


Etudesk est la startup ivoirienne vainqueur de l'édition 2016 d'Abidjan. Ph DR
Le vainqueur de Seedstars 2016 à Abidjan, le concours pour dénicher la meilleure startup, est connu.

Etudesk est la startup ivoirienne qui va représenter la Côte d’Ivoire au Sommet Seedstars en Suisse, pour tenter de remporter jusqu'à 1 million de dollars d’investissement destiné au vainqueur de ce concours. La startup est le vainqueur de Seedstars Abidjan 2016 qui s’est déroulé, le 29 août 2016, dans la commune de Cocody. La compétition avait opposé dix entreprises débutantes. Le projet de Etudesk a accroché le jury qui lui a décerné la première place.

Il s’agit d’une plate-forme web permettant des établissements universitaires pour mettre en place leur plateforme e-learning facilement. « Nous sommes très passionnés par l'amélioration de l'éducation, non seulement dans le pays, mais en Afrique. Nous pensons vraiment que l'éducation a le pouvoir d'améliorer la vie des gens et pourquoi ne pas commencer avec les institutions première ?, " a soutenu Lamine Barro, fondateur de la startup victorieuse.

Elle participera au Seedstars Sommet, en Suisse en Avril 2017. Il s'agit d'un programme de formation d'une semaine avec la possibilité de rencontrer les 60 autres gagnants, ainsi que les investisseurs et les mentors du monde entier. Un pitching devant le public de 1000 participants donnera la possibilité de gagner jusqu'à 1 million de dollars US en prix, avec pour principal prix, un placement en actions de 500.000 dollars US.

Seedstars world est une compétition mondiale de Startups pour les marchés émergents et des scènes de démarrage à croissance rapide. Claudia Makadristo, associé pour Seedstars Monde en Afrique, a dit toute sa joie. «Nous sommes extrêmement heureux d'être de retour à Abidjan. Nous voyons cela comme un élément très important d'encourager les entrepreneurs à un stade précoce et en leur offrant le mentorat, l'accès à l'investissement, le soutien et l'apprentissage. Non seulement la qualité des startups cette année s’est améliorée, nous avons également eu un intérêt croissant pour les différentes parties prenantes dans l'écosystème », a-t-elle dit.

César DJEDJE MEL

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte