Cherté de la vie, chômage des jeunes, agriculture, logements, investissements... : Les promesses et les aveux du chef de l’État


06/01/2017 | | Commenter l'article
894
Le chef de l’État a fait beaucoup de promesses pour 2017, Photo DR
Dans son discours de nouvel an 2017, le chef de l’État, Alassane Ouattara, a apprécié plusieurs situations, et s'est réjoui d'autres événements. Au nombre des bonnes nouvelles à l’entame de la 3ème République, «la Côte d’Ivoire se classe parmi les économies à fort taux de croissance dans le monde ».

Électricité et route pour tous

Le président Alassane Ouattara a rappelé que la Côte d'Ivoire est citée en exemple pour « ses performances économiques ». Le travail et l’ambitieuse politique de réformes entreprises par le gouvernement dans tous les secteurs, ont payé, s'est convaincu le numéro 1, heureux de la reconnaissance de la communauté internationale traduite d'ailleurs par la récente signature, pour 3 ans, d’un programme conclu avec le Fonds monétaire international (Fmi) et la Banque mondiale. Au regard de la confiance internationale, Alassane Ouattara promet de «continuer la gestion rigoureuse des ressources publiques, dans le cadre de notre politique de bonne gouvernance parce que la vraie indépendance d’un pays s’acquiert grâce à une saine gestion de son économie ». Il a fait remarquer que les réformes entreprises dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires, commencent à porter leurs fruits, et se traduisent par la confiance des investisseurs nationaux et internationaux. Pour lui, «la Côte d’Ivoire est devenue l’une des économies les plus attractives en Afrique ». C'est pourquoi, il a salué «le dynamisme des investisseurs et des opérateurs économiques nationaux ». Le premier magistrat de la Côte d'Ivoire s'est convaincu de ce que la « pleine contribution (des jeunes ivoiriens) au développement » de la Côte d'Ivoire passe par des emplois à mettre à leur disposition. «Croyez-moi, la création d’activités génératrices de revenus pour vous, les jeunes, demeure ma priorité », a annoncé le chef de l’État. Et de révéler qu'environ 600 000 emplois ont été créés en 2016. Tout en insistant sur la nécessité de redoubler d'efforts, le président ivoirien a promis que la lutte « contre le chômage des jeunes » sera active parce que la Côte d'Ivoire a besoin de leur dynamisme et de leur créativité. Pour ce faire, la formation professionnelle et l’auto-emploi seront encouragés. Autre promesse : « Nous mettrons également en œuvre des mesures incitatives afin que le secteur privé s’engage plus résolument en faveur de cette grande cause nationale qu’est l’emploi des jeunes », a-t-il gagés. Parlant de l'agriculture, le chef de l’État a annoncé que «l’année 2017 verra se renforcer la transformation de notre économie ». A cet effet, les principaux acteurs dans les secteurs du cacao et de l’anacarde, selon lui, sont mobilisés pour assurer une plus grande transformation locale de ces matières premières. Avec en sus, la création de milliers d’emplois. En ce qui concerne l'eau, le président Ouattara a annoncé que « dès 2017, le montant de nos investissements dans ce secteur va s’accroître davantage ». Objectif : un plus grand nombre d’Ivoiriens doit avoir accès à l’eau potable.

Électricité et route pour tous

La récente adoption d'un plan de réhabilitation et de construction du réseau sur l’ensemble du territoire national participe à l'atteinte de cet objectif. A propos de l’électricité, Alassane Ouattara apprend que le «programme d’électricité pour tous se poursuit ». Cela, avec plus de 1600 nouvelles localités électrifiées à fin 2016, faisant passer le taux de couverture de 33% en 2011 à 53% en 2016, et le taux d’accès à l’électricité de 74% à 81% pour la même période. « Les travaux du barrage de Soubré se poursuivent normalement, et la mise en service est prévue au cours de l’année 2017. Cela permettra d’accroître de 275 mégawatts, notre capacité de production d’électricité. Il en sera de même avec les deux centrales thermiques de San-Pédro, pour 700 mégawatts », a-t-il indiqué. Parlant des routes, le chef de l’État a fait savoir qu'après l'étape des 2000 milliards de francs Cfa investis pour réhabiliter et développer le réseau routier ces cinq dernières années, le gouvernement a lancé un vaste programme de réhabilitation et de développement des voiries du District d’Abidjan qui compte près de 5 millions d’habitants. Et, les travaux ont démarré dans les communes d’Abobo, de Yopougon et de Koumassi pour s'étendre à l’ensemble du District d’Abidjan. Au titre des logements, Alassane Ouattara a noté que le programme de construction de 60 000 logements est en cours sur l’ensemble du territoire, et que la remise des clés aux souscripteurs se poursuivra en 2017. Au niveau de l'agriculture, le chef de l’État a promis que des efforts importants seront faits en 2017, pour réduire le prix des produits de première nécessité en développant la production des produits vivriers de contre-saison, mais aussi en facilitant le transport, et en stimulant la concurrence. Pour les planteurs d’hévéa et du palmier à huile, le gouvernement a lancé des réformes. Des mesures sont également prises pour le cacao, le café, le coton et l’anacarde. Pour ce qui concerne la lutte contre la vie chère, le Président Ouattara a reconnu ceci : « Je suis conscient que le coût de la vie reste encore élevé pour un bon nombre de nos concitoyens malgré les augmentations des revenus des planteurs, des fonctionnaires et des employés du secteur privé ». Autrement dit, malgré le taux de croissance de 9 % de ces cinq dernières années ainsi que les « performances économiques » reconnues sur le plan international, la situation est encore délicate pour des populations en ce qui concerne le coût de la vie. Certainement que les mesures de 2017 changeront leur situation...

Hermance K-N

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte