Treichville : Le marché de friperie de Belleville détruit, les commerçants en pleurs


Le marché de friperie n'existe plus sur son site connu, photo d'illustration

Au marché de friperie de Belleville situé à Treichville, c'est finalement tôt, le jeudi 8 juin 2017, que l'équipe de déguerpissement, composée de bulldozer, de véhicule de type 4X4, et de camions, conduite par la mairie de ladite commune, est entrée en action. Objectif : déblayer les lieux pour des besoins d’État.

 Nous constatons sur place qu'il n'y a pas de ventes au marché de friperie. Présents sur les lieux, les commerçants n'ont pas d'yeux pour les clients potentiels du jour parce que le temps est plus à la sauvegarde des conteneurs, étales, tables, chaises et autres outils de travail, qu'à autre chose face à une opération de déguerpissement placée sous haute surveillance des éléments des forces de l'ordre. L'heure n'est pas non plus aux civilités habituelles parce que les commerçants ne doivent plus être sur le site, aujourd'hui vendredi. Un décor des plus dramatiques se présente aux commerçants de friperie de Belleville et aux badauds. Çà et là, les tables sont renversées, les tôles, câbles électriques et chevrons jonchent le sol dans une atmosphère chargée de poussières et d’odeurs nauséabondes.

Propriétaires et commerçants essaient de récupérer ce qu'ils peuvent. Il faut chercher des endroits pour conserver ses biens garder ou trouver des solutions bénéfiques. La tâche est difficile parce que parallèlement des personnes profitent de la confusion pour disparaître avec des biens. Triste spectacle que ne supportent pas de nombreux commerçants. C'est le cas de dame Latouka, la soixantenaire, venue d'un pays voisin pour le commerce de soutiens de friperie. Qu'est-ce que je vais faire? Ça fait la deuxième fois que je suis déguerpie. C'est un vrai gachis. Chaque fois, il faut recommencer", s'est confiée à nous la vendeuse en pleurs. Particulièrement touchée par l'opération, une jeune dame nourrice est venue avec son enfant pour démonter son conteneur. Vu la complication de l'opération, c'est en larmes qu'elle est allée négocier un endroit moins pollué pour faire reposer le nourrisson. Wilard, lui, hagard et le regard perdu, semble ne pas ressentir tout ce qui se passe autour de lui. "Il est assis comme cela depuis le matin. Il ne parle pas; il regarde l'opération", explique son voisin.

Vendeur de robes, Wilard fait partie des jeunes loups du marché de friperie chez qui viennent systematiquement de nombreuses clientes. A en croire Richie, le voisin, certainement que Wilard pense à comment refaire ce carnet d'adresses sur les sites que la mairie a aménagés à l’intention des nombreux commerçants du marché de friperie de Belleville. Cependant, contrairement à ce qu'on pourrait croire, le déguerpissement du marché de friperie n'est pas que tristesse. L'adage ne dit-il pas que "Le malheur des uns fait le bonheur des autres"? En tout cas, de nombreux ferronniers et vendeurs de chevrons ont fait un détour dynamique au marché de friperie en déguerpissement. Ici, on achète le bois à moins de 100 francs Cfa, le kilogramme de fer ramassé à 50 francs Cfa, 3 feuilles de tôle à 2000 francs Cfa (en lieu et place d'une feuille de tôle de 3000 francs Cfa).

Outre ces acheteurs chanceux d'un jour, les voleurs se sont invités dans la danse. En plus de leurs activités du jeudi, des témoignages recueillis rapportent que la veille, ces indélicats ont enlevé des tôles de dizaines de boutiques en plus d'avoir cambriolé le magasin d'une commerçante emportant ses recettes gardées dans son magasin. Au regard de ces situations, la consternation et l'amertume sont les sentiments les mieux partagés par les commerçants du marché de friperie, depuis hier. Il faut dire que le déguerpissement du marché de Belleville n'est pas une surprise en soi. En effet, c'est depuis le 20 mai 2017, que ce marché devait être déguerpi. Les commerçants ont d'ailleurs accepté de se faire enregistrer par la mairie, pour un recasement sur différents sites, à savoir Belleville derrière les vivriers et Grand marché de Treichville.

Seuls ceux qui sont dans les magasins en dur ont été épargnés par l'opération. Ce sont plus de 800 membres de l'Association des commerçants de friperie du marché Belleville Treichville (Acfmt) qui sont concernés par l'opération. Il faut noter que dans le cadre de l'organisation des 8èmes Jeux de la Francophonie qui se tiennent en Côte d'Ivoire en juillet prochain, le site du marché de friperie de Belleville a été choisi pour servir de parking VIP. Pour ce faire, les commerçants doivent être déguerpis et recasés ailleurs provisoirement. Des réunions conjointes commerçants-francophonie-District autonome d'Abidjan-mairie ont été tenues pour une bonne organisation du déguerpissement d'hier. Pour l'heure, ils sont nombreux les commerçants qui s'interrogent sur leur retour.

 

Hermance K-N

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte