Agrobusiness : Christophe Yapi, Dg de Monhéva rompt le silence et parle au chef de l’Etat

Ce qu’il projette de faire en novembre 2017
photo d'archives

Christophe Yapi, a rompu avec le silence dans lequel il s’était muré depuis quelque temps. Alors que le recensement des souscripteurs dans le cadre des remboursements initiés par le gouvernement doit s’achever le 24 aout prochain, le Directeur général du Groupe Agronomix s’est confié dans la communication que voici.

Chers souscripteurs et observateurs de l'agro-business Je voudrais saisir cette opportunité pour vous remercier pour votre bravoure et votre hauteur d'esprit. J'ai décidé de parler à cause de vous qui me faites confiance, oui je suis meurtri de savoir que vous souffrez et que d'autres sont décédés.

Est-il nécessaire de faire un rappel des évènements qui ont plongé l’agrobusiness dans le chaos ? j’ai décidé de nous en faire l’économie car encore dernièrement, nos avocats poursuivent les banques qui ont décidé de passer outre les règles élémentaires pour collaborer avec l’administrateur séquestre. La Côte d'Ivoire s'est classée premier pays agricole et est vue par les investisseurs comme l’un des pays les plus aptes à relever les défis de l’agriculture. Ce n'est certainement pas le fruit du hasard n'en déplaise aux détracteurs de l'agro-business. Nous avons travaillé pour hisser le pays à ce niveau. Nous avons tour à tour mis en place l’infrastructure, eu accès au marché et finalement étions au niveau de la transformation et de l’industrialisation lorsque nous avons été freinés.

A relire: Agrobusiness/ Voici où en sont les remboursements

Nous croyons que l’agriculture intelligente va supporter la croissance de l’Afrique. Vous observerez à juste titre que les pays où nous avons fait des investissements colossaux connaitront également un rayonnement tel que celui de la Cote d’Ivoire. Le courage ne nous a jamais manqué en tant que groupe mais nous avons toujours privilégié la négociation empreinte d’humilité et de respect hélas, nous n'avons jamais eu en face une volonté ne serait-ce que pour écouter encore moins pour discuter. Nous avons investi beaucoup de temps, d'énergie et d'argent sans résultat probant alors nous avons décidé de faire tabula rasa de cet épisode et ainsi regarder avec vous, l'avenir si prometteur.

Aujourd’hui, l'enjeux c'est vous, clients de MH qui m'avez donné la force de saisir des opportunités à travers cette crise et de faire des choix judicieux. Je ne suis pas né riche et je n’en suis pas complexé mais j’ai décidé de ne pas mourir pauvre, vous comprenez aisément pourquoi mon objectif majeur c’est qu’on soit nombreux à ne pas mourir dans la misère. C’est possible de partager des retours juteux qui ne souffrent d’aucune ambiguïté.

Sur le même sujet: Le procès des promoteurs démarre avant fin 2017

En effet, après les échecs à répétition des médiations sécrètes et non sécrètes avec le Président Alassane Ouattara. Après Le mutisme d'une justice aux ordres devant mes propositions concrètes, Après la diabolisation de l'agro-business en Côte d’Ivoire, Finalement et non des moindres, une souffrance continuelle et accrue des souscripteurs, j'ai décidé de ce qui suit : Quel que soit le sort que l'on réserve à mes clients, peu importe l'ordonnance de blocage de nos comptes, je le déclare sans ambages que vous recevrez dans vos comptes bancaires ce qui vous est dû.

Je suis au travail pour continuer de créer de la richesse afin de diminuer les effets de la pauvreté. En effet, l'expérience Ivoirienne a décuplé nos forces mes collaborateurs et moi-même à tel enseigne que l'exceptionnel est devenu normal.

Excellence Mr le Président de la République Alassane Ouattara, je suis un homme d’affaire mais avant tout un fils de la Côte d'Ivoire qui a pour seul objectif de faire réellement avancer son pays. L'activité que je mène depuis bientôt 9 ans ne saurait être assimilée à une arnaque ou une escroquerie. Je ne me dérobe pas devant mes engagements contractuels et je suis prêt à vous exposer dans les moindres détails le secret de notre succès, une formule qui pourrait servir à booster le ministère de l'agriculture et ainsi garantir la pluie des milliards promis au peuple.

Excellence Mr le Président je ne travaille ni à l'affaissement de l'État ni de la chose publique. La gestion calamiteuse de l'agro-business a fait reculer l'investissement dans ce secteur d'activité, gros pourvoyeur d'emplois avec les ex-employés qui sont allés grossir le nombre déjà élevé des chômeurs.

Souscripteurs, j'ai assisté avec stupéfaction, l'adhésion à la solution farfelue et grotesque du gouvernement par fort heureusement une poignée d'entre vous. C'est le lieu d'indiquer que l'objectif commun étant le RSI vous avez l'obligation de ne pas accepter des offres autant saugrenues qu’humiliantes. Votre loyauté ainsi que la confiance que vous continuez de témoigner à MH et à ma personne nous permettent de travailler sereinement. La non mobilité peut être un frein mais là où l'intelligence et l'esprit d'équipe surabondent, elle devient un avantage où la délégation de pouvoir suscite des jeunes CEO dynamiques avec des idées et des stratégies exceptionnelles. Je pense à toi mon petit cireur en Côte d’Ivoire qui depuis plus de 8 mois attend, Je pense à toi qui tient une garderie en milieu familiale au Canada, Je pense à toi jeune étudiante, Je pense à vous membres du gouvernement et du GTA, Je pense à vous retraités, veuves, PME, enseignants, soldats, policiers, gendarmes de Côte d’Ivoire. Vous tous et toutes, en France, en Italie, en Angleterre, au Burkina Faso et ailleurs dans le monde La machine est en marche en Europe et en Afrique, aucun détail n'a été négligé.

Notre modèle économique est inattaquable sur tous les plans. Nous nous sommes donnés les moyens à travers de solides partenariats. C'est dans le calme et la tranquillité que se trouve ma force.

En 2008, à partir de rien, nous avons créé de la richesse ; Aujourd'hui avec l'expérience et l'expertise, nous sommes sur le point de réaliser l'exploit. Des institutions financières nous sollicitent tout le temps car nous sommes crédibles, des investisseurs sollicitent Mr Yapi, PDG de MH ET du Groupe Agronomix SA.

En Novembre 2017, je vous donnerai les détails sur le processus de remboursement, pour l'heure continuez de prier pour nous car le meilleur reste à venir! RSI ou RSI!

 

Fait à Paris, le 12 Août 2017 Honoré Christophe YAPI, PDG du Groupe Agronomix SA.

 

N.B: Le titre et le chapeau sont de la Rédaction 

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte