Production et commercialisation du vivrier

L'Ong Diaspora CEDEAO apporte son soutien aux femmes de Yopougon


22/06/2012
Photo de famille des femmes de Koviessou autour de M. Don Alexander après la cérémonie.
Les femmes de l'Ong Koviessou sise à Yopougon, réunissant les femmes commerçantes et productrices du vivrier, victimes de la guerre de 2002, veulent développer leur commerce pour mieux se prendre en charge. Elles ont pour cela lancé un appel à de bonnes volontés pour les soutenir.

Cet appel vient d'être entendu puisqu’elles ont reçu le mardi 19 juin dernier, la visite de M. Don Alexander, président de l'Ong internationale Diaspora CEDEAO. Ce dernier est allé leur porter une bonne nouvelle :la mise en place d'un projet de micro-finance. « La meilleure arme pour parvenir à une vraie réconciliation des populations, c'est de les occuper par la création d'emplois. Nous avons entendu votre appel, voilà pourquoi nous initions à votre endroit un projet de micro-finance. Il faut que vous soyez nombreuses à y souscrire pour étendre le projet à d'autres femmes», a fait savoir Don Alexander qui a l'occasion, a offert une enveloppe au bureau de l'ong Koviessou pour lui permettre de mieux s'organiser. En retour, la présidente de ladite Ong, Mme Diby Ahou Léontine, a dit ses remerciements à M. Don Alexander non sans soumettre quelques doléances. Entre autres, l'équipement de l'Ong Koviessou en brouettes, arrosoirs, produits phytosanitaires ainsi que des crédits aux femmes pour leur commerce. A toutes ces doléances, Don alexander a promis de trouver une solution surtout que les négociations avec des banques de la place sont bien avancées pour la mise en place du projet de micro-finance. Rendez-vous a donc été pris avec les femmes de Koviéssou pour un grand rassemblement pour prôner la réconciliation à Yopougon. Faut-il le souligner, l'Ong Koviessou, en dehors de Yopougon , s'étend à l'ensemble du pays avec des parcelles cultivables et près de 3 millions de membres.

Sébastien Kouassi

1 | 2