Côte d'Ivoire / Ppte: C'est OK !

Plus de 2000 milliards de francs Cfa réduits de la dette extérieure du pays
27/06/2012
Diby Koffi est certainement un ministre heureux en ce moment
Enfin ! La Côte d'Ivoire a atteint le Point d’achèvement de l’Initiative des pays pauvres très endettés (Ppte). La décision est tombée le mardi 26 juin 2012. Elle a été prise au terme de la réunion du Conseil d'administration de la Banque mondiale qui, après l'approbation du Fonds monétaire international (Fmi) le lundi dernier 25 juin, a donné son accord quant à l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative Ppte par la Côte d'Ivoire.

Qui bénéficie automatiquement d'une réduction plus de 2000 milliards de francs Cfa de sa dette extérieure. « Le Fmi et l’Association internationale de développement (Ida) de la Banque mondiale ont approuvé un allègement de 3,1 milliards de dollars américains (soit 1550 milliards de francs Cfa) de la dette de la Côte d'Ivoire au titre de l'initiative en faveur des Ppte, ce qui représente une réduction de 24 % de la dette extérieure du pays, plus un allègement de 1,3 milliard de dollars Eu (750 milliards de de francs Cfa) au titre de l'initiative d’allègement de la dette multilatérale (Iadm) », est-il mentionné dans le communiqué de la Banque mondiale au sortir de cette réunion qui s'est tenue au siège de l'institution financière à Washington (États-Unis).

Selon cette source, les conseils d'administration des deux institutions ont établi que la Côte d'Ivoire « a accompli des progrès satisfaisants en ce qui concerne les conditions requises pour atteindre le point d’achèvement de l'initiative Ppte, stade auquel l'allègement de dette devient irrévocable et le pays commence à bénéficier d'un allègement multilatéral supplémentaire (Iadm) ». Le communiqué mentionne également que Mme Doris Ross (chef de mission du Fmi pour la Côte d'Ivoire) a indiqué que l'atteinte du Ppte « représente une étape importante pour la Côte d'Ivoire et sa population ». Selon elle, «cela témoigne des progrès considérables qui ont été accomplis dans la gestion économique depuis l'accord de paix de Ouagadougou en 2007 et la fin de la crise post-électorale en 2011». Madani Tall (directeur de la Banque mondiale pour la Côte d'Ivoire), lui, est «très heureux d'accorder un allègement de dette intégral à la Côte d'Ivoire, car cela aidera le pays à consacrer davantage de ressources à la réduction de la pauvreté et au développement».

Au regard de ce qui précède, il ne fait aucun doute que la date du mardi 26 juin 2012 restera gravée dans la mémoire des autorités ivoiriennes. A commencer par le Président de la République Alassane Ouattara. Le ministre de l’Économie et des Finances, Charles Diby Koffi, lui, laissera certainement éclater sa joie parce qu'ayant, depuis 2007, supervisé le processus engageant la Côte d'Ivoire vers le point d'achèvement de l'initiative Ppte. C'est en fin mars 2009 que les Conseils d'administration du Fmi et de la Bm ont convenu que la Côte d'Ivoire avait accompli les progrès nécessaires pour obtenir le point de décision de l'Initiative Ppte.

Hermance K-N


Hermance K-N

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2