Pnia 2: 11 905 milliards de F Cfa pour développer le secteur agricole


Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a procédé le mercredi 22 novembre 2017 à la signature du pacte du Pnia 2 avec les différentes parties.

Le Sara 2017 a abrité le mercredi 22 novembre 2017 la journée nationale de signature du pacte Pnia 2 avec les différentes parties prenantes à savoir le gouvernement ivoirien représenté par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, les associations et organisations du secteur agricole et le secteur privé. A cette occasion le premier ministre a expliqué que le programme d'un montant de 11,9 milliards de F Cfa dont 7,5 issus du secteur privé et 4,3 correspondant à la part du public vise l'atteinte de 3 objectifs stratégiques. Il s'agit du développement de la valeur ajoutée agro-sylvo-pastorale et halieutique, le renforcement des systèmes de production agro-sylvo-pastoral et halieutique respectueux de l'environnement et une croissance inclusive.

Cela, en vue de doter la Côte d'Ivoire d'une agriculture durable, compétitive et créatrice de richesses équitablement partagées. En conformité avec le Pnd 2016-2020, ce sont 2400 milliards de F Cfa qui seront investis dans le cadre du programme. La programmation sur les cinq années suivantes se fera quant à elle de manière évolutive.  "Le système de planification glissante permettra uen révision régulière de ces programmes, selon l'avancement de leur mise en oeuvre, les besoins évolutifs des acteurs et les priorités nouvelles apparaissant dans le secteur.", a t-il expliqué.

Outre les aspects économiques importants relevés par les différentes parties ce second Pnia s'inscrit dans la logique des engagements environnementaux pris par la Côte d'Ivoire à Maputo (2003) et à Malabo (2014) mais aussi à faire la promotion du partenariat public-privé et promouvoir la participation de la femme dans le développement de l'agriculture nationale.

D'où les félicitations de l'ambassadeur français en Côte d'Ivoire Gilles Huberson qui a, au nom des partenaires au développement assuré de la disposition de ceux-ci à accompagner ce programme et l'agriculture ivoirienne dans son ensemble.

 

Alassane SANOU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte