Remboursement agrobusiness : Attendu pour ce 27 novembre, Yapi Christophe annonce une nouvelle date


Il s’est prononcé comme il s’y était engagé en août dernier. Le directeur général de Monhévéa, Yapi Christophe a produit une communication ce lundi 27 novembre.

Il l’avait promis et Yapi Christophe, le PDG de Monhévéa s’est prononcé sur le chronogramme de remboursement des souscripteurs le lundi 27 novembre 2017. Cependant, le Directeur général du groupe Agronomix n’a pas présenté de calendrier comme il l’avait annoncé.

« Le chronogramme de paiement que je vous propose est basé sur nos projections de revenus des ventes actuelles et subséquentes. Les dates précises vous seront communiquées dans quelques jours après la clôture du dossier canadien », a-t-il indiqué. La filiale canadienne du groupe Agronomix est en effet sous le coup d’une procédure judiciaire qui s’achémine au regard des récentes évolutions vers son dénouement.

A lire aussi: Agrobusiness/ De nouveaux souscripteurs identifiés

Et le responsable de la société d’agobusiness d’assurzer de sa volonté de procéder au pâiment comme convenu. « Un message important d'instruction suivra bientôt. Je n'ai pas une mémoire oublieuse encore moins sélective, bien au contraire. Bien faire les choses est un impératif qui n'est pas négociable. Agronomix Canada Inc est à sa phase finale. Nous continuerons de travailler dans le silence car c'est dans le calme et la tranquilité que se trouve ma force. Nous faisons face à des défis majeurs et l'expérience récente pourrait nous aider à déjouer les pièges de ceux qui veulent empêcher l'aboutissement de ces paiements. », indique la communication signée de M. Yapi.

Une déclaration a vite fait d’en énerver certains qui n’ont pas manqué d’exprimer leurs mécontentement face à ce nouveau report. D’autant plus qu’aucune date précise n’a été communiquée à ce propos.

 

Alassane SANOU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte