Privatisation des banques publiques : Le gouvernement dévoile son plan pour 2018


Le gouvernement ivoirien a présenté un pan de son plan pour le développement des banques publiques au titre de l’année 2018.

Selon un document dont nous avons pris connaissance, le gouvernement projette de finaliser cette année le dimensionnement du portefeuille des banques publiques. Cela, conformément à sa politique de désengagement des secteurs productifs.

Ainsi, sur les sept banques concernées par le programme, la cession des parts de deux d’entre elles est déjà effective en même temps que leurs introductions sur le marché de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm). Le processus de privatisation a été achevé pour l’une des banques.

A relire: Privatisation des entreprises/ 40 milliards de F Cfa récoltés par l’État ivoirien

Sur les quatre banques restantes, la restructuration de l’une sera achevée à travers notamment le renforcement des fonds propres. », indique le document. Qui a annoncé, à ce propos, le paiement effectif du solde de sa contribution dans la recapitalisation de ladite banque pour cette année de même que la prise de dispositions pour une cession des terrains appartenant à la banque et l’adoption de mesure pour l’amélioration du recouvrement des créances consenties.

Pour la seconde dont la liquidation a déjà été entamée, celle-ci est en cours de finalisation avec quelques 2% de passifs restants à apurer.

Le processus de privatisation de la troisième banque concernée par la stratégie de développement des banques initiée par le gouvernement voit son processus de privatisation est lui suspendu à ce jour « pour contentieux juridique ». Le gouvernement entend cependant poursuivre les négociations afin de trouver un accord et procéder achever cette action.

Le plan stratégique concernant le 4e établissement bancaire est lui aussi en cours, à en croire le document en notre possession. Il consistera essentiellement en une intensification de l’activité commerciale, une redéfinition des missions, l’amélioration de la gouvernance à travers l’entrée d’administrateurs indépendants dans le conseil et la sécurisation des opérations à risque.

Pour rappel, ce plan concerne un ensemble de sept ans dont deux banques à participation majoritaire à privatiser, deux banques à participation minoritaire dans lesquelles l’Etat veut céder ses parts et une banque qui fera l’objet d’un renforcement. Par ailleurs, l’un des établissements devra être la restructuré et bénéficier d’une recapitalisation quand la dernière sera elle, liquidée.

 

Alassane SANOU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte