Secteur des transports : Le ministre Amadou Koné dévoile ses chantiers pour 2018


Ph DR

Les agents du ministère des Transports, à l'instar des autres ministères, ont sacrifié, le mardi 16 janvier 2018, à la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux du nouvel an.

A cette occasion, qui a eu lieu à la Maison de l'entreprise, à Abidjan-Plateau, le premier responsable de ce département ministériel, Amadou Koné, a dévoilé ses chantiers au titre de l'année 2018. Ainsi, pour répondre à la problématique de la mobilité urbaine à Abidjan, le ministre a annoncé des actions majeures. Notamment le renforcement de la flotte de la Sotra pour atteindre jusqu’à la fin de l’année 2020 un total de 2 000 Autobus. « La capacité de service de la Sotra sera fortement améliorée à partir de 2018, avec la construction d’un réseau de voies dédiées à la circulation des bus », a-t-il dit.

Puis d'indiquer également qu'à partir de 2018, un système intelligent de gestion du trafic routier sera mis en place pour fluidifier la circulation à Abidjan. « Les premières lignes ouvertes par les nouveaux opérateurs intervenant sur le plan d’eau lagunaire ont permis de transporter environ 25 000 passagers par jour. La capacité de transport de ces opérateurs sera portée à 100 000 passagers par jour à partir de 2018, avec l’ouverture des nouvelles lignes suite à la mise en service des gares en cours de construction », a-t-il annoncé. S'agissant de la sécurité routière, Amadou Koné a confié que plusieurs campagnes de sensibilisation ont été menées en direction des conducteurs de véhicules en 2017. Il a informé qu'à partir de 2018, un système de contrôle de vitesse par radar automatique sera mis en place.

A lire aussi: Transport aérien/ Une nouvelle taxe appliquée bientôt sur les prix des billets d'avion

« Les premiers résultats de la nouvelle stratégie de renforcement de la sécurité routière seront significativement perceptibles en 2018 et dans les années à venir », s'est convaincu le ministre. Amadou Koné a rassuré quant à la poursuite du renforcement de la flotte d’Air Côte d’Ivoire avec l’acquisition de nouveaux aéronefs, notamment  deux aéronefs avant fin 2019. « L’État poursuivra son apport en capital pour un montant additionnel de 38,5 milliards de Fcfa. Les efforts consentis par le gouvernement ont permis de repositionner la Côte d’Ivoire comme la principale plateforme aéroportuaire de la zone Uemoa avec un trafic de plus de 2 millions de passagers.

A relire: Echangeur du carrefour Akwaba, 4e pont d’Abidjan, …/Voici les projets d’infrastructures lancés bientôt

En outre, la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire, avec ses 850 mille passagers en 2017 (contre 650 mille passagers en 2016), est passée première compagnie de la zone Cedeao-Cemac avec environ 54% de part de marché », a félicité le ministre des Transports. Il a informé que les aéroports de Man, Odienné, Korhogo, Bouaké, San Pedro et Yamoussoukro seront complètement réhabilités et équipés avant le 31 décembre 2019. « Par la réalisation de tous nos projets, nous créerons les conditions de la modernisation du secteur des transports afin de le rendre plus compétitif et plus accessible à nos concitoyens », est convaincu le ministre, qui a invité ses collaborateurs à s'inscrire dans une dynamique de travail pour l'atteinte de ces objectifs.

 

Irène BATH

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Irene Bath

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte