Exécution budgétaire : Un premier trimestre satisfaisant


Le Secrétaire d'Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille, Moussa Sanogo

Le Conseil des ministres du mercredi 23 mai 2018 a été le lieu pour le gouvernement de présenter le bilan du premier trimestre 2018 de l’exécution budgétaire.

C’est un bilan relativement positif de l’exécution budgétaire qu’a présenté le ministre de la Communication Bruno Koné qui était face à la presse à la fin du Conseil des ministres. En effet les chiffres avancés par le porte-parole du gouvernement pour le premier trimestre de l’année en cours indiquent un important taux de réalisation de la mobilisation des recettes pour un taux plus modeste en ce qui concerne les dépenses publiques. Si 2 192,5 milliards ont été mobilisés pour une prévision de 1 377,6 milliards (159% de taux de réalisation), les dépenses se sont elles, chiffrées à 1 218,2 milliards de F Cfa à fin mars 2018 pour un montant de 1 319,9 milliards de F Cfa prévu.

A relire:Projet de budget national 2018 / Les députés exigent 4 milliards Fcfa et 1 véhicule pour chacun

Des performances expliquées par le ministre par les récentes euro-obligations émises sur le marché financier international, l’évolution des recettes fiscales et non fiscales et les ressources extérieures de trésorerie en ce qui concerne la mobilisation des ressources. Pour ce qui est de la dépense publique, M. Koné a justifié le taux de réalisation par les opérations de paiement du service de la dette (285 milliards de F Cfa) et les dépenses d’investissements qui ont été estimées à 315,5, milliards de F Cfa sur ces trois premiers mois de l’exercice budgétaire.

« II convient de souligner que l’exécution budgétaire 2018 fait ressortir un niveau de dépenses pro-pauvres de 520 milliards de F Cfa sur ce premier trimestre. Ce niveau d’exécution est en dépassement de 29 milliards de F Cfa par rapport à l’objectif qui était de 491,3 milliards de F Cfa. », a insisté le ministre qui a salué la maitrise des dépenses et la foete mobilisation des ressources budgétaires pour ce premier trimestre 2018.

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte