Tabaski 2018 : Voici les mesures prises par le gouvernement pour l’approvisionnement du marché


La fête de la Tabaski sera célébrée en Côte d’Ivoire le mardi 21 août 2018. En prélude à cette célébration, el gouvernement à travers les ministères du Commerce et des Ressources animales ont pris des mesures.

Selon le site gouvernemental, c’est le 14 août dernier que les ministres Souleymane Diarrassouba et Kobenan Kouassi Adjoumani, respectivement en charge du Commerce et des Ressources animales, ont annoncé, à travers un communiqué co-signé, l’adoption de ces mesures visant à lutter contre la cherté des prix du mouton, produit phare de cette période mais également garantir l’approvisionnement du marché local.

A relire: A cinq jours de la fête de Tabaski Ce qui se passe au marché de bétail de Port-Bouët

« Ainsi, pour l’acheminement du bétail en Côte d’Ivoire, seuls les frais liés au contrôle sanitaire des animaux aux postes frontaliers sont autorisés et se présentent comme suit : 150 FCFA/tête d’ovin ou de caprin et 250 F Cfa/ tête de bovin. Ce contrôle donne droit à la délivrance d’un laissez-passer sanitaire par les services vétérinaires », apprend le document.

A lire aussi: Fête de la Tabaski : Entre 80 et 300 mille FCFA pour s’offrir un mouton à l'abattoir de Port-Bouet

En vue d’un meilleur acheminement des produits, d’autres mesures portant même sur les contrôles frontaliers et routiers ont été prises. « Par ailleurs, afin de lutter contre les tracasseries routières et de démanteler les postes illégaux de contrôle, le gouvernement annonce le renforcement de la sécurisation des routes d’approvisionnement en bétail depuis les postes frontaliers jusqu’aux marchés terminaux, à travers l’organisation de missions du Conseil national de Lutte contre la Vie chère (Cnlvc), en partenariat avec l’Observatoire de la Fluidité des Transports (Oft) et l’Unité de Lutte contre le Racket (Ulcr). Tous les opérateurs économiques sont invités au respect des dispositions de ce communiqué sous peine de sanctions », indique notre source.

 

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte