Développement des infrastructures : La Côte d’Ivoire parmi les principaux pays ciblés par le fonds africain d’infrastructure


La mobilisation des ressources pour le financement des projets d’infrastructures initié par Ap Moller à travers son fonds africain d’infrastructures, touche à sa fin.

Selon l’agence Ecofin, le capital investisseur Ap Moller serait proche de parvenir à la clôture finale de son fonds (environ 600 milliards de F Cfa) destiné aux projets d’infrastructures sur le continent. Portant ainsi le portefeuille du fonds à une valeur de 982 millions de dollars soit 555 991 725 640 de F Cfa. Quoique dirigés vers l’ensemble du continent, ces ressources serviront principalement aux financements des projets d’infrastructures dans certains pays comme la Côte d’Ivoire, la Tanzanie, l’Afrique du sud et le Nigeria.

A relire: Développement des infrastructures en Afrique : Le déficit de financement compris entre 38 000 et 60 000 milliards de F Cfa par an

« Des économies qui se caractérisent par leurs fortes croissances depuis ces cinq dernières années », commente notre source qui confie par ailleurs que, relativement à la mobilisation des ressources restantes, des discussions sont en cours entre la firme et d’autres investisseurs institutionnels. Mais déjà, apprend t-on, l’entreprise s’engagerait déjà sur des opportunités de placement requérant des montants situés entre 50 et 200 millions de dollars pour une quinzaine de projets.

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte