Affaire Bonkoungou- Zinsou : Des révélations sur le rôle joué par Ouattara et Duncan


C’est une affaire qui avait fait couler beaucoup d’encre. L’homme d’affaires burkinabé Mahamadou Bonkoungou avait en effet déposé une plainte en avril dernier cintre Lionel Zinsou pour « escroquerie aggravée» et « tentative d'escroquerie en bande organisée ».

Selon Jeune Afrique, la plainte aurait été retirée fin août 2018. A en croire le confrère, Alassane Ouattara ne serait pas étranger à cette décision de l’homme d’affaires qui réclamait à l’ancien premier ministre béninois le remboursement de quelques 15 milliards de F Cfa. Une somme que lui avait emprunté alors le candidat à al présidentielle béninoise pour le financement de sa campagne en 2016.

A relire: "Arrestation du Pdg d’une entreprise de transfert d’argent " : Toute la vérité sur l’affaire

A l’instar d’autres personnalités, le chef de l’Etat ivoirien serait en effet intervenu pour un règlement on ne peut plus en douceur de l’affaire. Par l’intermédiaire du vice-président Daniel Kablan Duncan, Ouattara aurait tenté une médiation entre les deux hommes, parallèlement à celle que menait le président guinéen Alpha Condé. « L'État ivoirien a accepté d'accorder une garantie souveraine à un prêt de 179,7 milliards de F CFA qu'Afreximbank a octroyé au patron d'Ebomaf dans le cadre du financement de plusieurs contrats d'infrastructures routières en Côte d'Ivoire. », apprend le confrère dans sa parution hebdomadaire.

 

Alassane SANOU

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte