Production nationale de ciment : 9,4 millions de tonnes attendues d’ici 2019 ; 73 milliards de F Cfa investis entre 2015 et 2017


Estimée à 3,5 millions de tonnes en 2017, la production nationale de ciment devrait connaitre une augmentation dans les prochains mois. Une augmentation conséquente à en croire le Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des Pme, Anoblé Félix.

A l’occasion du lancement d’une nouvelle qualité de ciment, le mardi 28 août 2018, le Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des Pme, Anoblé Félix a annoncé l’accroissement prochain de la production nationale de ciment. En effet, a-t-il appris, les perspectives de développement de l’industrie de la cimenterie se présentent bien au vu notamment des importants investissements consentis par les industriels du secteur. Des efforts qui, a précisé M. Anoblé permettront à la côte d’Ivoire de se doter, d’ici le début de l’année 2019, d’une capacité de production estimée à 9,4 millions de tonnes contre 3,5 enregistrés en 2017.

A relire: Production nationale de ciment : Plus d’un million de tonnes supplémentaires annoncé

« Pour y faire face, la production nationale de ciment est passée de 2,520 millions de tonnes en 2015 à 3 millions de tonnes en 2016. En 2017, la production est de l’ordre de 3,5 millions de tonnes. Je suis heureux de constater que les perspectives de développement de l’industrie de la cimenterie sont rassurantes dans notre pays. En effet, ce sont plus de 73 milliards de F Cfa qui ont été investis par les producteurs de ciment sur la période 2015-2017 pour accroître leurs capacités de production, ce qui permet à la Côte d’Ivoire de disposer d’une capacité installée de 7,2 millions de tonnes en 2015. Cette capacité devrait même atteindre 9,4 millions de tonnes d’ici le début de l’année 2019. », a-t-il fait savoir.

Indiquant parallèlement que cette hausse de la production portée par l’accélération des grands chantiers d’infrastructures publiques, le programme de logements sociaux et la forte hausse de la demande de ciment induite par la croissance économique et les nombreux projets privés notamment dans le secteur des Btp, répond à celle de la demande qui connait une augmentation annuelle de près de 11%.

S’il a reconnu le rôle du secteur industriel dans le développement du pays à travers le développement du secteur des Btp, la création des richesses, d’emplois, de l’industrie locale, entre autres, le Secrétaire d’Etat a assuré les industriels du ciment et par ricochet l’ensemble des acteurs du secteur privé de l’engagement du gouvernement à les accompagner de sorte à les rendre compétitifs et performants pour continuer à occuper leur place dans le développement industriel de la Côte d’Ivoire.

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte