3e session ordinaire du Conseil des ministres de l’Umoa : La situation économique de l’Union passée au crible


Les ministres de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa) se sont réunis le vendredi 21 septembre 2018, à l’occasion de la 3e session ordinaire du Conseil des ministres de l’Union.

Selon le président du conseil des ministres statutaire, Romuald Wadagani, il s’agira lors de cette réunion de se pencher sur la situation économique et monétaire de l’Union au premier semestre 2018. Laquelle, permettra, éventuellement, d’adopter des mesures nécessaires pour la consolidation et la pérennisation de la croissance dans l’espace communautaire. « Au titre de la Bceao, nous examinerons le rapport sur la situation économique et monétaire dans l’Union, au 30 juin 2018. Comme l’accoutumée, notre conseil s’appuiera sur les informations et analyses fournies par ce rapport sur l’évolution récente des perspectives économiques et financières de l’Union, pour décider, si nécessaire, des mesures appropriées en vue de la consolidation et de la pérennisation d’une croissance inclusive dans les pays membres de l’Union », a informé le ministre.

Plusieurs autres dossiers seront au menu de cette réunion, selon le ministre béninois de l’Economie. Notamment, la désignation du commissaire contrôleur et des contrôleurs nationaux de la Bceao au titre des exercices 2018-2023 et le rebasage des comptes nationaux dans les Etats membres de l’Uemoa. Lequel permettra d’axer la réflexion sur l’amélioration de la pertinence des agrégats macroéconomiques de l’Union « en s’adaptant aux nouvelles réalités résultantes de l’évolution structurelle de l’économie de la zone ». Le renforcement des moyens d’intervention de la Banque ouest africaine de développement (Boad) sera également des échanges lors de la 3e session ordinaire du Conseil des ministres de l’Umoa, de même que divers sujets portant sur les institutions et les mécanismes de renforcement de l’économie locale.

Il a annoncé, entre autres, l’examen du projet de Directive portant cadre réglementaire pour la promotion des investissements dont l’adoption,  la présentation des conclusions de l’audit technique et financier ordonné par le Conseil des ministres de l’Umoa, en décembre 2017 à Dakar (Sénégal) quant à l’ensemble des projets d’énergie confiés à la Société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables (Saber), l’adoption d’un plan d’actions pour la mobilisation optimale des recettes fiscales dans les États membres de l’Uemoa dans le but de consolider l’espace budgétaire communautaire et de favoriser le respect des critères de convergence, l’adoption du Collectif budgétaire 2018 du Conseil Régional de l'Epargne Publique et des Marchés Financiers (Crepmf), la nomination de la Guinée Bissau au Crepmf et l’adoption du projet de la tarification applicable au listing sponsors sur le marché financier régional de l’Umoa.

 

Alassane SANOU

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte