Construction du 4e pont d’Abidjan : Les dernières nouvelles de l'ouvrage


« Nous continuons les paiements pour les personnes qui ont signé les procès verbaux de négociation, et qui ont accepté de recevoir des numéraires.

A côté de cela, nous poursuivons les discussions avec ceux qui veulent un dédommagement en nature », a fait savoir Issa Ouattara, coordonnateur du Projet de transport urbain d'Abidjan (Ptua) qui englobe la construction du 4e pont d’Abidjan. Il nous a fait ces confidences, le lundi 15 octobre 2018, au cours d’une conversation téléphonique. M.Ouattara a souligné que deux types de dédommagement sont proposés aux personnes impactées pour la construction de ce pont : les numéraires et l’indemnisation en nature (les maisons).

A relire: Construction du 4e pont : Adjamé-village reçu par le ministre Amédé Kouakou

« Certains ont réclamé des maisons. Nous avons l’obligation de leur bâtir des maisons dans le même type que ce qu’ils ont. Nous sommes en train de négocier actuellement avec ces personnes, pour les déplacer dans des logements en location, en attendant de finir de construire leurs maisons. Sinon, cela nous prendra du temps pour construire leurs maisons, avant de démarrer le projet. Ce que nous voulons, c’est de louer à nos frais, des maisons pour les accueillir, en attendant de les reloger dans leurs nouvelles maisons. Comme cela, ils libèrent l’emprise du projet, pour nous permettre de démarrer les travaux de construction du pont », a-t-il expliqué.

Le coordonnateur a fait observer que les opérations de dédommagement et de déguerpissement se font tranquillement. Le processus d’indemnisation des personnes impactées par ce projet de construction, se poursuit actuellement avec l’adhésion de plus de 6.000 ménages sur 14.410 concernés. « Les négociations permettent de signer des procès verbaux. Et dans ces documents, sont mentionnés les montants arrêtés de commun accord avec ces personnes impactées par le projet », a-t-il rappelé. 30 milliards de francs Cfa sont consacrés à l’indemnisation des populations impactées par ce projet.

Rappelons qu’il s’agit d’un pont d’une longueur totale de 7,2 Km, qui va relier les communes de Yopougon, Plateau en passant par celles d’Attécoubé et Adjamé.

Le 4e pont comprendra une chaussée de 2x3 voies, un échangeur de 4,025 km, viaduc sur la baie du banco de 754 mètres, un échangeur de 3 niveaux traversera le boulevard de la paix (échangeur de Boribana), une chaussée de 2x2 voies entre la fin de l'échangeur de Boribana et l'indenié, sur une longueur de 0,875 km, un tunnel sur le boulevard Nangui Abrogoua, un aménagement de terre-plein central de 20m, (Circulation à 2 voies dans les 2 sens) qui constituera une réservation pour le métro d'Abidjan. Lancés le lundi 30 juillet 2018, ces travaux s’effectueront sur 26 mois, pour s’achever fin août 2020, pour un coût global de plus de 109 milliards de francs Cfa.

Jonas BAIKEH

 

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte