Conférences et missions en 2018 : Les montants alloués aux activités à l'étranger et en Côte d'Ivoire


Le Secrétariat d'État en charge du Budget et du Portefeuille de l'État, dirigé par Moussa Sanogo, a piloté l'atelier de diagnostic du Sigmission.

Un budget global de 5,8 milliards de Fcfa a été consenti aux conférences et missions à l'étranger et en Côte d'Ivoire en 2018.

Le bilan de l'exécution du Calendrier des conférences et missions à l'étranger et en Côte d'Ivoire (Ccm 2018) a été présenté vendredi 08 février 2019, au cours d'un atelier à l'espace Crrae-Umoa, à Abidjan-Plateau. Le thème de cet atelier était : « L'informatisation de la procédure d'exécution des missions à l'étranger pour une gestion performante ».

Kouamé Jean Yves, chargé d’Études au cabinet du Secrétariat d’État en charge du Budget et du Portefeuille de l’État, présentant le bilan des conférences et missions à l'étranger et en Côte d'Ivoire, a indiqué qu'un budget global de 5,8 milliards de Fcfa a été consenti auxdites activités en 2018, comparativement à 5,7 milliards de Fcfa en 2017. Dans le détail, il a affirmé que la dotation pour l’ensemble des ministères était de 3 778 681 431 Fcfa pour les Missions hors Côte d’Ivoire (Mhci). En 2017, elle a été de 3 698 681 431 Fcfa.

Pour les ateliers en Côte d'Ivoire, les montants sont de 2 101 379 895 Fcfa en 2018 et de 2 091 379 895 Fcfa en 2017. Il a présenté les difficultés rencontrées au cours de l'année 2018, et qui concernent entre autres : Les délais tardifs de transmission des Ccm ; le non-respect des fonctions et des qualités des agents en mission ; la surestimation des prix des billets d’avion ; l’absence de pièces justificatives des frais annexes et frais divers ; les erreurs des lignes du calendrier ou encore l’absence de ligne du calendrier sur les Ccm en ce qui concerne la prise en charge des missions. Pour une meilleure gestion des Ccm, il a proposé qu'un mois avant le déroulement de la mission ou de l’activité, que les Ccm soient transmis pour un traitement afin d’aller au terme de la procédure.

L'atelier a été l’occasion de faire un diagnostic approfondi du Système intégré de gestion des missions (Sigmission), conçu par la Société nationale de développement informatique (Sndi), avant son opérationnalisation au cours du premier trimestre de l’année 2019. Il s'agit, au sortir de cette rencontre, de permettre à l'État de simplifier les procédures, former les points focaux sur les procédures et renforcer la communication entre toutes les parties prenantes, pour une efficacité maximale, en ce qui concerne la gestion des missions.

Irène BATH

 

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte