Côte d'Ivoire : Des experts en évaluation en douane et analyse du renseignement bientôt disponibles


Responsables de l'administration douanière et de la Jica, à l'ouverture de l'atelier sous-régional du Pmf sur l'analyse du renseignement et la gestion des risques pour les pays d'Afrique occidentale.

L'administration des douanes disposera, très bientôt d'agents spécialisés dans les domaines du classement dans le Système harmonisé (Sh), de l'Évaluation en douane et de l'Analyse du renseignement. Le Programme de maîtres formateurs (Pmf), une initiative conjointe de l'Organisation mondiale des Douanes (Omd) et de l'Agence Japonaise de coopération internationale (Jica), a eu lieu lundi 11 février 2019 à Abidjan-Plateau.

Élaboré par l'Agence japonaise de coopération internationale (Jica), le Programme de maîtres formateurs (Pmf) est présenté comme un outil de coopération technique. Cette initiative conjointe de l'Organisation mondiale des Douanes (Omd) et de la Jica a été mise en œuvre dans des administrations douanières en Afrique orientale. Le Pmf a permis de créer dans cette région, une réserve de 91 maîtres formateurs spécialisés en classement Sh, Évaluation en douane et Analyses du renseignement. Ces maîtres formateurs participent aujourd'hui très activement à l'organisation de sessions de formation pour agents des douanes et pour commissionnaires agréés en douane (courtiers) et contribuent ainsi à la facilitation des échanges et au recouvrement des recettes en Afrique orientale.

Fort de ce succès, l'Omd et la Jica ont convenu d'offrir un soutien similaire aux autres pays d'Afrique occidentale et australe. Dans cette optique, le premier atelier sous-régional du Pmf sur l'analyse du renseignement et la gestion des risques pour les pays d'Afrique occidentale a eu lieu le lundi 11 février 2019, à Abidjan-Plateau. Le Pmf est un programme conçu pour aider les administrations douanières à se doter de capacités de formation autonomes et plus durables portant sur des sujets clés identifiés conjointement, liés aux questions douanières et selon trois axes majeurs, à savoir : la constitution d'une réserve de formateurs expérimentés ; le développement de matériels de formation ''sur mesure'' et élaboration de programmes, cours, sujets de formations ''sur mesure''.

Colonel Issa Ouattara, Directeur général adjoint (Dga) des Douanes ivoiriennes, affirmé à l'occasion de l'atelier d'Abidjan que le lancement de ce programme en Afrique de l'Ouest constitue une opportunité à saisir pour les administrations des Douanes de la sous-région. De l'avis de ce dernier, le déploiement de ce programme permettra, à terme, de disposer d'un vivier d'experts, en mesure de renforcer les capacités des agents et partenaires des administrations des Douanes.

 

Irène BATH

 

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte