Amélioration de la gouvernance en Afrique : 60 pays partagent des théories d'évaluation à Abidjan


La ministre Nialé Kaba a affirmé qu'en Côte d'Ivoire des efforts ont été engagés en vue de l'institutionnalisation de l'évaluation.

Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire, accueille du 11 au 15 mars 2019, la 9ème conférence de l'Association africaine d'évaluation (Afrea). La cérémonie officielle d'ouverture de cette rencontre a eu lieu mercredi 13 mars 2019 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, Cocody.

Guidés par le souci permanent de l'amélioration de la gouvernance en Afrique, 650 participants issus de 60 pays rassemblés depuis lundi 11 mars 2019 à Abidjan, Côte d'Ivoire, partagent leurs théories d'évaluation.

L'ouverture de la conférence ayant pour thème : « Accélérer le développement de l'Afrique par le renforcement des écosystèmes nationaux d'évaluation », a eu lieu mercredi 13 mars 2019.

La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, représentant le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a affirmé que cette rencontre constitue une opportunité pour placer la question de l'évaluation au cœur du développement au sein des États. « Sur la base de riches expériences et des pratiques concrètes issues d'institutions présentes, d'universités, d'institutions de recherches, la conférence sera le lieu de formuler des propositions et recommandations à l'effet de faciliter les avancées qualitatives dans l'institutionnalisation, mais également dans la pratique évaluative pour le pilotage stratégique et opérationnel de l'évaluation », a mentionné Nialé Kaba. De l'avis de cette dernière, la fonction d'évaluation est un instrument indispensable pour le pilotage des politiques publiques et le développement de pratiques de redevabilité vis-à-vis des populations. « L'évaluation est capitale pour améliorer les performances de l'action publique », a-t-elle dit, puis d'insister que la Côte d'Ivoire, dans le cadre du renforcement de la gouvernance, a inscrit dans sa constitution de 2016 l'évaluation comme instrument de redevabilité. « En Côte d'Ivoire, des efforts ont été engagés en vue de l'institutionnalisation de l'évaluation dans la gouvernance de politiques publiques de développement », a informé la ministre du Plan et du Développement.

Les pays africains soucieux du bien-être de leurs populations, faut-il le noter, ont engagés des Plans économiques et de développement. L'objectif est de procéder dans une démarche inclusive à la transformation structurelle et à la résilience de leurs économies ainsi qu'au relèvement du niveau de vie de leurs populations.

Irène BATH

 

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte