Financement du développement: Ce que la Fondation Tony Elumelu a fait, à Bruxelles


12/04/2019
Financement du développement: Ce que la Fondation Tony Elumelu a fait, à Bruxelles
Tony O. Elumelu a mis l’accent sur la pertinence et l’urgence de soutien d’une croissance économique soutenue par l’entreprenariat en Afrique

La Fondation Tony Elumelu a réuni les principaux acteurs du secteur de financement du développement lors d’une séance d’étude de cas, dans la capitale de l’UE, Bruxelles. Selon un communiqué de presse de cette fondation transmise à Linfodrome, le vendredi 12 avril 2019, la réunion a démontré que l’Afrique avait également des solutions à apporter. Elle a également permis à la fondation d’adopter une approche unique pour catalyser l’entreprenariat à grande échelle sur tout le continent.

Organisée sur le thème “Réunion sur la transformation économique de l’Afrique: étude du cas de la Fondation Tony Elumelu”, l’événement a présenté les résultats des cinq premières années du programme d’entreprenariat de la Fondation. Ce programme unique, qui a permis de former, d’encadrer et de financer 4 470 entrepreneurs africains au cours des quatre premières années, a récemment annoncé la sélection de 3 050 nouveaux candidats devant bénéficier du capital de démarrage à l’issue de leurs séances de formation et de mentorat, sur plus de 200 000 candidatures reçues au titre de la 5e édition, le cycle de 2019. L’investissement de 100 millions de dollars de Tony Elumelu dans la philanthropie entrepreneuriale a été cité comme un parfait exemple de la façon dont du capital vital pourrait cibler de manière efficace et effective les entreprises africaines les plus à même de créer un significatif impact économique et de développement.

Koen Doens, Directeur général adjoint de DEVCO, UE, a déclaré à l’ouverture de l’événement: “L’Afrique doit créer des millions d’emplois pour répondre aux besoins de sa population en croissance exponentielle. Cela ne sera possible que si elle libère une génération d’entrepreneurs autonomes. La Fondation Tony Elumelu contribue massivement à cela. L’Union européenne veut jouer son rôle et contribuer à cette initiative”.

Pour sa part, Tony O. Elumelu CON, a souligné l’intérêt croissant pour la Fondation Tony Elumelu et son approche unique, tout en se félicitant d’un nouveau type d’intervention en Afrique. “Nous croyons beaucoup en la collaboration, au respect mutuel et à un engagement commun pour transformer l’Afrique. L’Afrique est prête, mais nous devons le faire de la juste manière durable, qui permette à notre peuple de devenir autonome et indépendant, au lieu de perpétuer la dépendance. Nous devons mettre en œuvre des solutions pratiques sur le terrain, grâce à l’entreprenariat, qui autonomise économiquement les populations et s’attaque aux problèmes d’extrémisme, de migration et d’insécurité”.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome
Pétition LIBAN (2)

1 | 2

 

Videodrome