Dette intérieure : Des paiements sélectifs dénoncés au niveau du Ppu


26/06/2019
Dette intérieure : Des paiements sélectifs dénoncés au niveau du Ppu
Des opérateurs économiques toujours en attente du paiement de leur dette dans le cadre du Ppu. (Ph : DR)

L'apurement de la dette relative au Programme présidentiel d'urgence (Ppu) n'est pas totalement effective. La Lettre du Continent dans sa publication de ce mercredi 26 juin 2019, évoque des paiements sélectifs d'opérateurs économiques ayant participé à ce programme.

Seulement 21 milliards de Fcfa sur les 30 milliards de Fcfa inscrits au budget 2018 ont été effectivement décaissés pour l'apurement de la dette du Programme présidentiel d'urgence (Ppu). L'information qui émane de la Lettre du Continent (Lc) fait état de ce que ce paiement au ralenti vise à mettre en difficulté « des entreprises qui pourraient choisir de soutenir des adversaires politiques », dans le cadre de la présidentielle de 2020.

Pendant quatre ans (2011-2015), rappelle la Lc, le Ppu a permis d'attribuer des contrats sans appel d'offres pour un montant avoisinant les 580 milliards de Fcfa. L'Agence comptable centrale du Trésor (Acct) a la charge d'apurer les 150 milliards de Fcfa de reliquat de factures du Ppu.

I.B.

 

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome