Mobile money en Côte d'Ivoire : Des révélations d'une étude ; la réaction des banques


Mobile money en Côte d'Ivoire : Des révélations d'une étude ; la réaction des banques
La démocratisation des moyens de paiement digitaux ou le mobile money contribue à une forte bancarisation en CI.

L'inclusion financière est de plus en plus une réalité en Côte d'Ivoire. Une étude sur le secteur bancaire de la Côte d'Ivoire publiée par Tunisie Valeurs, présente les « progrès significatifs réalisés grâce à la démocratisation des moyens de paiement digitaux ou le mobile money ».

La Côte d'Ivoire a enregistré des progrès significatifs grâce à la démocratisation des moyens de paiement digitaux ou le mobile money. Ce sont les conclusions d'une étude publiée par Tunisie Valeurs qui note que le pourcentage d’adultes détenant un compte bancaire s’est élevé à 41% en 2017 avec 38% de cette population ayant un compte de mobile money, soit le taux le plus élevé de la région Uemoa (Union économique et monétaire ouest africaine). Une amélioration mise sur le compte de l’accès aux services financiers.

L'étude recommande que l'utilisation du mobile money, actuellement répondant à des besoins basiques tels que le transfert d'argent, le rechargement de temps de communication et le paiement de factures soit aussi évoluée vers des besoins plus développés tels que l’épargne, le crédit et l’assurance.

En guise de réaction à ce progrès du mobile money, plusieurs banques ont opté pour la digitalisation de leurs services afin de satisfaire les besoins d’une clientèle de plus en plus attirée par la technologie surtout avec la prolifération des services de mobile banking rendus par les opérateurs mobiles. La digitalisation permet ainsi à ces banques d’atteindre une nouvelle clientèle dans les zones non desservies par le réseau bancaire à moindre coût. L'étude cite Ecobank Ci et la Sgb Ci, parmi les premières banques à investir dans le développement de plateformes digitales à travers le lancement d’applications de mobile money en 2016 et 2017 respectivement. D’autres services digitaux ont été lancés plus récemment en 2018 comme l’application de mobile banking de Standard Chartered Bank Ci ou encore les services de micro-crédit et de micro-épargne lancés par Bridgebank en partenariat avec un opérateur mobile au profit des populations non bancarisées et des commerçants.

Irène BATH

 

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte