Concours jeunes entrepreneurs de la Cgeci : La 6ème édition lancée, les conditions pour participer, les prix attribués


19/07/2019
Concours jeunes entrepreneurs de la Cgeci : La 6ème édition lancée, les conditions pour participer, les prix attribués
Les jeunes porteurs de projets et d'autres en quête d'emploi se sont mobilisés au lancement de la 6ème édition de Cgeci Bpc. (Ph : DR)

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), par le biais de la Commission Promotion de l’entreprenariat national, a procédé mardi 16 juillet 2019, au lancement de la 6ème édition de la Cgeci Business plan compétition (Bpc). C'était au cours d'une conférence de presse organisée à la Maison de l'entreprise, à Abidjan-Plateau.

Renforcer le positionnement de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci) dans l’écosystème entrepreneurial. C'est l'un des objectifs que le patronat ivoirien s'est assigné à travers l'organisation d'un concours visant la promotion de l’entreprenariat national, en particulier celui des jeunes. Dénommé Cgeci Business plan compétition (Bpc), cette initiative qui est à sa 6ème édition a été lancée, mardi 16 juillet 2019, au cours d'une conférence de presse à la Maison de l'entreprise, à Abidjan-Plateau.

La vice-présidente de la Commission Promotion de l’entreprenariat national, par ailleurs Directrice générale (Dg) de Pendis Côte d'Ivoire, Mme Aïssatou Cissé a noté un engouement autour de ce concours, la preuve, selon elle, de l’existence d’un véritable potentiel entrepreneurial des jeunes en Côte d’Ivoire. Elle a affirmé que l'organisation de l'édition de 2019 a pour but de renforcer le positionnement de la Cgeci dans l’écosystème entrepreneurial. Elle a remercié les entreprises qui ont accepté de parrainer les six prix sectoriels de l’édition 2018 et 4ème cohorte de l’accélérateur, ainsi que le cabinet Espartners « qui depuis le début de l’initiative accompagne la Cgeci en apportant non seulement un appui financier à l’un des lauréats mais également un appui technique à travers les formations et le coaching des finalistes », a-t-elle souligné. Mme Aïssatou Cissé a invité les jeunes entrepreneurs a participé à ce concours, faisant remarquer que c'est une opportunité qui leur est offerte pour recevoir un appui financier pour leur permettre de progresser dans la mise en œuvre de leur activité. « Par ailleurs, les finalistes bénéficieront d’un accompagnement technique dans l’accélérateur de la Cgeci afin d’assurer un développement durable de leurs entreprises », a-t-elle dit.

L’équipe projet, par la voix de Ismaël Soumahoro, Analyste Senior au cabinet Espartners, a présenté les critères et les conditions de participation au concours, le processus de sélection des lauréats, les prix attribués et les montants afférents. Ce dernier a expliqué qu'il faut être Ivoirien, âgé de 18 à 40 ans, avoir un plan d'affaires rédigé ou avoir lancé une jeune entreprise n'ayant pas plus de 5 années d'existence et d'exercice et que le projet soit réalisé en Côte d'Ivoire et favoriser l'emploi ainsi que la valeur ajoutée. Tous les secteurs d'activités sont concernés. Les candidatures sont reçues en ligne et prenne effet du 16 juillet au 15 septembre 2019. La proclamation des résultats est fixée au 17 octobre 2019, au cours de la Cgeci Academy 2019. Six prix sectoriels seront décernés aux lauréats. Notamment le grand prix, le prix sectoriel industrie, le prix sectoriel agriculture et agri-business, le prix sectoriel service, le prix sectoriel Tic et le prix Jeune entrepreneure féminin.

En cinq éditions, la Cgeci Bpc, faut-il le noter, a enregistré 3 137 projets reçus, avec une moyenne de 20 % de taux de participation de femmes et de 15 % de candidatures hors d'Abidjan. 32 promoteurs ont été financés à hauteurs de 173 millions de Fcfa par la Cgeci et ses partenaires. Le nombre de promoteurs accompagnés se chiffre à 120 entrepreneurs.

La Cgeci Bpc a été initiée par le patronat ivoirien pour répondre à la problématique de l’emploi des jeunes. La vision de la Cgeci Bpc est de susciter la vocation entrepreneuriale chez les jeunes ivoiriens et de construire un vivier d’entrepreneurs à fort potentiel d’innovation. Le cabinet Deloitte a certifié le concours en 2018.

Irène BATH

 

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2