Extension de la zone industrielle d’Akoupé Zeudji : Le gouvernement lance les travaux d’aménagement de 127 ha

Le ministre Souleymane Diarassouba : « Il est désormais bon de faire des affaires en Côte d’Ivoire »
01/08/2019
Extension de la zone industrielle d’Akoupé Zeudji : Le gouvernement lance les travaux d’aménagement de 127 ha
Les ministres Adama Koné, Souleymane Diarassouba et Bruno Nabagné Koné lors de la cérémonie

La vision du gouvernement ivoirien de faire du secteur industriel la clé de voûte du développement économique de la Côte d’Ivoire est en pleine marche. Après avoir procédé à l’aménagement d’une parcelle de 62 hectares dans la zone industrielle d’Akoupé Zeudji PK 24, sur l’Autoroute du Nord, le gouvernement envisage cette fois-ci, l’aménagement d’une parcelle de 127 ha dans cette même zone. La cérémonie marquant le début des travaux s’est déroulée le jeudi 1er août 2019 dans la zone industrielle d’Akoupé Zeudji PK 24, en présence des ministres Adama Koné, Souleymane Diarassouba et Bruno Nabagné Koné.

Au cours de cette cérémonie, le ministre de l’Economie et des Finances, représentant à cette occasion le Premier Ministre Amadou Gon a indiqué que ce projet vise à accroître l’offre d’espaces industriels et permettre aux opérateurs économiques d’avoir un cadre adéquat pour leurs activités. « C’est un projet qui vient confirmer la volonté du gouvernement dans sa politique d’industrialisation. Le président de la République a donné la voie. Il a parlé de la transformation structurelle de notre pays avec un accent particulier sur l’industrialisation. Or qui parle d’industrialisation, dit disposer au moins d’une zone industrielle. Notre présence ici s’inscrit dans cette vision du gouvernement d’avoir une zone industrielle pour les investisseurs qui veulent vraiment investir durablement dans le secteur industriel », a martelé le ministre Adama Koné.

Pour le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des petites et moyennes entreprises, Souleymane Diarassouba, cette initiative du gouvernement ivoirien s’inscrit dans la vision de restructuration de l’économie ivoirienne. Une économie qui, jusque-là, est dominée par le secteur primaire. Souleymane Diarassouba demeure en effet persuadé que le pays est en bonne marche vers l’émergence. Une émergence qui à l’en croire, ne peut se faire en dehors du secteur industriel. « Il est désormais très bon de faire les affaires en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire nouvelle est en marche vers l’émergence », a soutenu le du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des petites et moyennes entreprises.

Faut-il, le rappeler, le coût global de ces travaux s’élève à plus de 52 millions de F cfa. Il est entièrement financé par Bank of China.

Maxime KOUADIO

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2