Agriculture ivoirienne : L'autosuffisance en riz remise au goût du jour


09/09/2019
Agriculture ivoirienne : L'autosuffisance en riz remise au goût du jour
Le ministre en charge de la Promotion de la Riziculture veut atteindre l'autosuffisance en riz en 2025.

Le nouveau remaniement ministériel, le troisième du genre sous Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre de Côte d'Ivoire, qui est intervenu le mercredi 4 septembre 2019, a vu l’avènement d’un poste de ministre de la Promotion de la Riziculture. Ce département confié à l'ex-ministre des Transports, Gaoussou Touré, remet ainsi au goût du jour, la question de l'autosuffisance en riz.

Dans une déclaration qu'il a faite à Abidjan.net, le nouveau ministre a indiqué : «Nous allons nous atteler et nous promettons au président de la République de faire tout ce qui est de notre possible pour que d’ici à 2025 la Côte d’Ivoire soit autosuffisante et qu’à l’horizon 2030 la Côte d’Ivoire compte parmi les exportateurs mondiaux de riz», affirmait le ministre.

Il est bon de rappeler que la question de l’autosuffisance en riz de la Côte d'Ivoire n’est pas une idée nouvelle. Elle a fait d’ailleurs l’objet d'élaboration d'une Stratégie nationale de développement de la filière riz (2012-2020) qui visait une production de près de 2 millions de tonnes (2 Mt) de riz en Côte d’Ivoire en 2020. La stratégie semblait bien fonctionner puisque selon les statistiques récentes, la production, dans le cadre de cette politique, a atteint 1,4 Mt en 2016.

Une période 2012-2020 qui a vu la création de nouveaux organes institutionnels comme l’Agence pour le développement de la filière riz (Aderiz), créée le 10 janvier 2018, afin de mettre en œuvre les orientations gouvernementales en matière de développement de la filière rizicole dans le pays. La création d'un ministère exclusivement dédié à cette question souligne certes l'importance accordée à la filière. Mais cela suffira-t-il pour parvenir à l'objectif de l'autosuffisance en 2025 ?

Commodafrica livrait une analyse selon laquelle un ''ministre chargé de la Promotion de la Riziculture fait partie des surprises'' des plus inattendues dans ce nouveau gouvernement, ce secteur ayant toujours été sous l’égide du ministère de l’Agriculture. Il a aussi été constaté dans ce remaniement ministériel, qui intervient à treize mois des prochaines élections présidentielles, que le ministère de l'Agriculture et du Développement rural qu'occupait Mamadou Sangafowa Coulibaly depuis près de dix ans, a été cédé à Kobenan Kouassi Adjoumani, anciennement ministre des Ressources animales et halieutiques.

Elysée LATH avec Commodafrication

 

 

Elysée Lath

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte